Alpes-de-Haute-Provence : Christophe Castaner ministre. Qu'en pensez-vous à Curbans ?

19 Mai, 2017, 18:25 | Auteur: Stephane Girardot
  • Emmanuel Macron souhaite un gouvernement

Le président français Emmanuel Macron a livré jeudi lors de son premier Conseil des ministres son discours de la méthode de l'action gouvernementale.

Emmanuel Macron a enchaîné cette réunion avec un conseil restreint de défense, à l'Elysée, en compagnie de la ministre des Armées Sylvie Goulard, du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, de François Bayrou, garde des sceaux (tous deux ci-dessous à leur arrivée à l'Elysée) et le ministre de l'Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, un habitué puisqu'il était ministre de la Défense pendant tout le quinquennat de François Hollande.

Mais la première chose, a-t-il ajouté, toujours cité par le porte-parole, c'est l'"exigence d'une fidélité totale" du Premier ministre au président de la République.

Formé mercredi, le gouvernement d'Edouard Philippe et d'Emmanuel Macron s'est réuni pour la première fois en conseil des ministres ce jeudi.

L'ancien animateur de télévision et figure de l'écologie Nicolas Hulot, 62 ans, qui avait jusqu'à présent refusé d'intégrer un gouvernement - de droite comme de gauche-, a franchi le pas et devient ministre de la "Transition écologique et solidaire".

Dans l'immédiat, Emmanuel Macron se rendra vendredi sur la base de Gao au Mali, sa première visite pour saluer les troupes françaises, pour un aller-retour dans la journée. En ce qui concerne maintenant les équilibres politiques, Les Républicains " Macron-compatibles " comme Bruno Le Maire et l'édile de Tourcoing Gérald Darmanin héritent, quant à eux, d'une place de choix puisqu'ils s'emparent de la citadelle Bercy, respectivement à l'Economie et aux comptes publics. Il est exclu du coup du parti Les Républicains indique le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer.

"Toutefois, comme l'avait bien promis le Président, son gouvernement est " composé pour moitié de femmes " et " des personnes de la société civile et des hommes politiques de gauche, du centre et de la droite ". Quant à Agnès Buzyn, nommée ministre des Solidarités et de la Santé, elle est médecin. L'escrimeuse, double championne olympique Laura Flessel, ministre des Sports, l'éditrice Françoise Nyssen (Actes Sud), ministre de la Culture, ou Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ont fait aussi une entrée remarquée dans le grand bain de la politique, gravissant les marches du perron avec huit autres représentants de la société civile.

Pour prendre la succession de Stéphane Le Foll au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, c'est le sénateur cantalien Jacques Mézard, membre du Parti radical de gauche qui a été choisi. Annick Girardin passe ainsi de la Fonction publique à l'Outremer.

Dans ce gouvernement, deux ministres sont rattachées à un autre ministère. L'ancienne présidente de la RATP, Élisabeth Borne, devient ministre chargée des Transports. Marlène Schiappa, nouvelle secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, est adjointe au maire PS du Mans et a été brièvement conseillère au cabinet de la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, en 2016.

Confidentialité, discipline, solidarité et responsabilité doivent être la règle au sein du gouvernement, a insisté le chef de l'Etat, a poursuivi le porte parole du gouvernement.

Recommande: