Altice: conteste les conclusions de l'UE pour PT Portugal

19 Mai, 2017, 00:47 | Auteur: Stephane Girardot
  • ALTICE CONTESTE LES GRIEFS DE BRUXELLES SUR PORTUGAL TELECOMALTICE CONTESTE LES GRIEFS DE BRUXELLES SUR PORTUGAL TELECOM

Bruxelles soupçonne fortement l'opérateur télécoms néerlandais d'avoir enfreint le règlement de l'Union européenne sur les concentrations en mettant à exécution l'acquisition de l'opérateur de télécommunications PT Portugal avant de l'avoir notifiée ou d'y avoir été autorisée.

Le groupe de Patrick Drahi serait allé plus vite que la musique, encore une fois.

La Commission précise que l'enquête ne remet pas en question le feu vert donné à cette acquisition. En 2016, l'opérateur de médias et de télécoms a dégagé des revenus de 23,5 milliards d'euros.

La CE a donné son feu vert sous conditions à l'opération en avril 2015. "L'envoi de ces griefs ne préjuge pas du résultat final des investigations", assure Altice en réponse. Après avoir infligé une amende de 110 millions d'euros à Facebook pour avoir menti lors du rachat de WhatsApp, la Commission européenne lance une enquête sur l'acquisition de Portugal Telecom par Altice, orchestrée en 2015. A 12h20, l'action Altice, cotée à la Bourse d'Amsterdam, affichait une baisse de 2,08% à 21,43 euros alors que les principales valeurs néerlandaises affichent un repli de 1,56% au même moment.

Recommande: