Ebola en RDC : l'OMS prête à tester un vaccin expérimental

19 Mai, 2017, 20:33 | Auteur: Timothe Dupuy
  • LE NOMBRE DE CAS SUSPECT D'EBOLA AUGMENTE EN RDC

La République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une flambée de fièvre hémorragique Ebola, la première depuis l'épidémie de 2013-2016.

Ainsi, l'antiviral le plus avancé pour combattre Ebola, appelé "ZMappTM", un cocktail de trois anticorps, ne cible que la souche Zaïre du virus mais se révèle sans effet contre les souches du Soudan et du Bundibugyo. Mais il existe un vaccin candidat prometteur dont les stocks pourraient être acheminés en quelques jours en RDC si les autorités venaient à donner leur feu vert, selon l'OMS.

La zone se trouve à 1.400 kilomètres de la capitale Kinshasa et à 350 kilomètres de la ville la plus proche, Kisangani.

S'exprimant devant la presse à Genève, le Directeur exécutif du Programme d'urgence sanitaire de l'OMS, le Dr Peter Salama, a déclaré que le premier centre de traitement d'Ebola à l'hôpital général de Likati a été mis en place.

Selon un premier bilan, il y aurait déjà trois morts.

Cette réapparition du virus Ebola intervient un an après la fin de l'épidémie qui avait touché l'Afrique de l'Ouest faisant plus de 11 300 morts, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia.

Ces chercheurs ont pu déterminer que sur les 349 anticorps isolés dans le sang d'un survivant de l'infection lors de la dernière épidémie, deux pouvaient bloquer toutes les souches connues du virus Ebola dans des cultures de tissus humains en laboratoire.

Durant l'épidémie, l'OMS a été critiquée pour son manque de discernement face à la gravité de la crise, ayant perdu des mois avant de déclarer la guerre à Ebola.

L'OMS a expliqué le 18 mai 2017 qu'elle souhaiterait mettre en place en RDC une vaccination dite "en anneaux" ou "en ceinture". Une telle campagne de vaccination devrait faire face à d'importants défis logistiques, car le vaccin doit être conservé à une température de -80°C, et être acheminé vers une zone isolée.

Recommande: