France: "Pas d'augmentation d'impôts pour les plus faibles" (Darmanin)

19 Mai, 2017, 18:12 | Auteur: Stephane Girardot
  • Gérald Darmanin est maire de Tourcoing il entre au gouvernement de Macron

Ce jeudi 18, à l'antenne de CNews, le (nouveau) ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s'est exprimé à propos du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

"Les fonctionnaires sont, quels que soient leur statut et leur entrée dans la fonction publique, l'ossature de la République", a déclaré le nouveau ministre, qui pilotera les comptes publics (budget) et sociaux (comptes de la Sécu) ainsi que la Fonction publique et la Réforme de l'État, selon son entourage.

Pour "moi qui ne suis pas fonctionnaire mais qui préside aux destinées d'une commune", comme maire LR de Tourcoing (Nord), "il n'y a de richesse que d'hommes", a-t-il poursuivi, se disant "très fier" que le président Emmanuel Macron lui "ait confié de servir (son) pays, les fonctionnaires" qui "connaissent l'intérêt général". "Je considère que ma famille politique doit retrouver le sens des responsabilités en préférant la France au parti", indique Gérald Darmanin. Ancien député du Nord (2012-2016), ce proche de Xavier Bertrand a été porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2014 pour la présidence de l'UMP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Au gouvernement vient également de faire son entrée Gérard Collomb, maire de Lyon, qui s'est lui aussi montré sceptique quant au mariage pour tous.

Il avait renoncé, le 3 mars, à soutenir le candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, empêtré dans ses affaires judiciaires.

Sur la CSG, un prélèvement qu'Emmanuel Macron a prévu d'augmenter, M. Darmanin a estimé qu'il s'agissait d'un "bon impôt" car "il est proportionnel".

Recommande: