L'Élysée reporte de 24 heures la nomination du gouvernement

19 Mai, 2017, 00:58 | Auteur: Stephane Girardot
  • Le président Emmanuel Macron lors de la cérémonie d'investiture dans la salle des fêtes de l'Elysée le 14 mai 2017 à Paris- Francois Mori

Son objectif est clair: "Le ciment, c'est l'idée qu'il faut recomposer la vie politique (.) C'est un ciment puissant (.) Ce qui nous importe" dans la composition du gouvernement, "c'est de trouver les bonnes personnes qui partagent cette ambition pour la France et ce refus du sectarisme, a-t-il ajouté".

Lire aussi: Les six ministres candidats sont-ils en danger aux législatives?

Le sénateur LR Jean-Baptiste Lemoyne, seul parlementaire de droite à avoir rallié Emmanuel Macron avant le premier tour de la présidentielle, pourrait lui aussi se voir proposer un ministère, peut-être l'Agriculture.

La moitié proviennent de la société civile, une proportion jamais vue, dont une médaillée olympique d'escrime Laura Flessel, aux Sports, un populaire animateur de télévision écologiste, Nicolas Hulot, à la Transition écologique ou une éditrice, Françoise Nyssen, à la Culture.

La passion d'Édouard Philippe pour la boxe intrigue également les rédactions comme nos confrères du Parisien qui titrent: "Edouard Philippe, un boxeur qui "aime la bagarre" à Matignon".

"Edouard Philippe est un type profondément humain, qui a une vraie pensée politique proche de la mienne".

Le sarkozyste Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics.

Une centaine d'élus LR et UDI ont jugé lundi que leurs familles politiques devaient "répondre à la main tendue" par le nouveau président dans un appel initié par le député Thierry Solère, qui fait partie des candidats LR aux législatives contre lesquels le parti d'Emmanuel Macron n'a pas investi de candidat pour l'instant.

Outre Jean-Yves Le Drian, Annick Girardin est donc la seconde rescapée de l'ère Hollande, nommée aux Outre-Mer. Adoptée en 2013 suite au scandale Cahuzac, la loi sur la transparence de la vie publique prévoit pourtant que ces vérifications se font après la nomination des ministres.

Toute la question est de savoir si Édouard Philippe entraînera derrière lui d'autres représentants de la droite au gouvernement et dans la dernière liste de députés investis par la République en Marche qui sera rendue publique demain.

Désireux d'éviter un couac majeur, M. Macron a temporisé, annonçant la composition avec une journée de retard, afin que la situation fiscale de chacun et l'absence de conflits d'intérêt soient rigoureusement contrôlés. En 2014, Thomas Thévenoud, nommé secrétaire d'État, avait été contraint de démissionner neuf jours plus tard en raison de retards de déclarations de revenus. Après la nomination, lundi 15 mai, de son disciple Édouard Philippe à Matignon, le maire LR de Bordeaux a souhaité "bonne chance" à cet "homme de grand talent" qui est aussi son "ami".

Le premier ministre d'Emmanuel Macron tient un rôle central car la nomination d'un gouvernement est "un savant dosage à faire entre la société civile, la parité, la droite et la gauche".

Recommande: