Législatives: Manuel Valls n'aura pas de candidat En Marche contre lui

20 Mai, 2017, 01:44 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Les législatives de juin une équation difficile de tous les côtés

Sur les 577 candidats, uniquement 428 ont pour l'instant été arrêtés: 214 hommes et 214 femmes.

"Le premier acte de (la) refondation s'est achevée dimanche 7 mai par l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République". Son offre a jeté le trouble dans son camp qui menace de l'exclure et a parallèlement été fraîchement reçue par le mouvement de M. Macron.

Signe de l'éclatement du parti socialiste, accéléré par l'arrivée à l'Elysée du centriste de 39 ans, entre 80 et 100 députés PS sortants ont - comme Manuel Valls - sollicité l'investiture du mouvement présidentiel.

Parmi les candidats investis, 52 % sont issus de la société civile.

"Nous avons estimé que compte tenu des propos qu'ils tenaient (.), dans l'attente d'une évolution de leur part, il était intéressant de marquer dès aujourd'hui le fait que nous étions intéressés par leur discours", a dit sur RTL le président de la commission d'investiture, Jean-Paul Delevoye.

En Marche! a par ailleurs respecté sa promesse de renouvellement en accordant l'investiture pour moitié à des candidats issus de la société civile, c'est-à-dire sans mandat électif. ", avait rappelé le secrétaire général du mouvement, Richard Ferrand, au lendemain de la victoire de M. Macron".

Alors que le parti avait déjà passé en revue quelque 15 000 dossiers remplis en ligne depuis le 19 janvier et que la Commission semblait toucher au but, il est nécessaire d'"étudier cette nouvelle donne", selon un cadre.

"Envers Manuel Valls, je trouve que ça manque de bienveillance puisque ça semble avoir été un terme assez à la mode au cours des dernières semaines", a déclaré François Baroin lors d'une conférence de presse en faisant allusion à l'un des termes de prédilection d'Emmanuel Macron pendant sa campagne.

En revanche pas la moindre trace d'élus Les Républicains dans cette liste.

Lâché de toute part - que ce soit au Parti socialiste ou du côté d'En marche!

Tandis que le socialiste, qui a appelé à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour de la présidentielle annonçait qu'il se présentait aux législatives sous l'étiquette "La République en Marche", nouveau nom du mouvement créé il y a un an par le président élu, l'équipe du futur Chef de l'Etat rétorquait poliment qu'il n'avait pas été investi.

Dans son discours, probablement le dernier de son quinquennat, François Hollande s'est adressé à plusieurs reprises à Emmanuel Macron, l'incitant à continuer les combats "contre les obscurantistes, les intégristes, les communautaristes" et à "porter le message de la paix". "Il s'agit d'une erreur" assure un responsable de la REM à L'Express, Thierry Robert devrait être rayé des listes.

Si Valls devait être exclu du PS et refusé par La République en Marche, il lui resterait donc à prendre les chefs de l'UDI et des LR au mot et à demander l'hospitalité politique.

Sollicité par la commission d'investiture, Emmanuel Macron a pu livrer son avis "sur quelques cas" sensibles.

Recommande: