Mélenchon donné en tête à Marseille, selon un sondage — Législatives

20 Mai, 2017, 02:51 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Jean-Luc Mélenchon à Villejuif près de Paris le 13 mai 2017

"Le vieux monde est de retour", a dénoncé ce lundi Jean-Luc Mélenchon juste après qu'Edouard Philippe, le député-maire LR du Havre, a été nommé Premier ministre. Il est donc, en ce sens, dangereux pour l'avenir de notre pays.

Le candidat de la France Insoumise, arrivé quatrième au premier tour de l'élection présidentielle, avait obtenu 39,09% des voix dans cette circonscription des Bouches-du-Rhône, soit près du double de sa moyenne nationale. Enfin, les électeurs du Front national, après que ce parti ait rempli le rôle d'épouvantail qui était attendu de lui, les électeurs du Front national sont abandonnés, leurs chefs ont tous déserté.

Alors que la France Insoumise et le Parti communiste n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente pour les prochaines législatives, leurs deux leaders ne ratent pas une occasion de s'envoyer de petites piques à distance. En cause, selon le leader de la France Insoumise, la réticence de certains élus communistes à lui accorder ses parrainages. C'est elle qui dit aux Français: ne donnez pas les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron et à son Premier ministre. C'est à dire qu'il faut former une majorité différente de celle du président de la République, de son bric à brac, pour pouvoir avoir une action politique cohérente qui réponde aux attentes sociales, écologiques et démocratiques de notre peuple.

Pour lui, " cet attelage hasardeux qui vient d'être constitué ne fonctionnera qu'au prix d'un césarisme et d'une autorité de la monarchie présidentielle.

Recommande: