SFR va vendre une douzaine de titres spécialisés à divers repreneurs

17 Juin, 2017, 03:56 | Auteur: Stephane Girardot
  • Presse SFR va vendre une douzaine de titres spécialisés

Annoncé l'an dernier, ledit projet participe de sa volonté de poursuivre le recentrage de ses activités presse sur l'information générale, nationale et internationale, sur l'actualité, l'analyse et les enquêtes.

Dans le détail, le groupe veut céder à Valeurs actuelles le mensuel dédié aux épargnants Mieux vivre votre argent et l'hebdomadaire La Lettre de la Bourse. "La Lettre de L'Expansion " va être vendue au groupe Le Figaro, qui veut l'adosser au site Wansquare.

Ce grand tri dans les activités de presse écrite de SFR, filiale du groupe Altice de Patrick Drahi, également très présent dans l'audiovisuel (BFMTV, RMC, SFR Sport.), préfigure une nouvelle stratégie pour faire décoller les ventes numériques de Libération et de L'Express. Les titres Décorations font l'objet d'une proposition de reprise de François Dieulesaint, actuel Directeur général délégué du Groupe l'Express, avec pour objectif de développer une société de presse à centre d'intérêt.

Ainsi, Première Media, éditeur des magazines de cinéma Première et Le Film français, est en lice pour reprendre Studio Ciné Live, tandis que Lire, Classica et Pianiste devraient rejoindre une société indépendante formée par Jean-Jacques Augier et Stéphane Chabenat.

Enfin, Job Rencontres et le Salon du travail devraient rejoindre le groupe de Marc Laufer qui a pour volonté de diversifier ses activités en investissant dans le secteur de l'emploi.

Sans préciser les formules à l'étude, M. Weill a expliqué que les deux titres garderaient des accès internet gratuits, car "ces marques doivent avoir des vitrines, mais pour avoir l'essentiel, il faudra s'abonner" et donc passer à la caisse, avec différents paliers qui débloqueront plus ou moins de contenus.

Le groupe de télécoms et de médias, qui conserve aussi les magasins Point de Vue (people), 01 Net (informatique), A nous Paris et My Cuisine, précise dans un communiqué qu'il poursuit le développement de son kiosque numérique SFR Presse, qui atteint jusqu'à 120.000 téléchargements jour. Il espère dégager des synergies entre les trois titres, qui s'appuient sur des lectorats assez proches (plutôt âgés, provinciaux et aisés, et toujours attachés au papier).

Recommande: