Législatives 2e tour : participation confirmée en net recul à 17 heures

18 Juin, 2017, 19:26 | Auteur: Edgar Lajoie
  • A person leaves a polling booth during the first round of French parliamentary election in Nice

À midi, le taux de participation en Loire-Atlantique pour le 2e tour des élections législatives était déjà estimé très faiblement à 17,18 %. Dans les Hauts-de-France, le Pas-de-Calais comptait 18,95% de participation à midi, contre 19,54% dimanche dernier et 17,65% lors du second tour des élections législatives de 2012. C'est un peu moins qu'au premier tour à la même heure où il était de 17,96% à 12 h. Car le taux de participation, et par conséquent celui de d'abstention, sont en général déterminants, bien plus que celui des votes blancs qui ne sont pas comptabilisés parmi les suffrages exprimés. Il était de 53,37 % à la même heure au second tour des législatives de 2012. On a beaucoup moins voté dans les départements franciliens: dans les Yvelines, Paris et la Seine-Saint-Denis qui dépassent à peine les 9%.

Au premier tour, l'alliance REM-MoDem a obtenu 32,3% des voix mais sa position centrale lui permet d'espérer des reports de voix de candidats de droite comme de gauche et donc de gagner la plupart de ses duels de second tour. Mais c'est à partir des années 1980 que le phénomène s'accélère, avec déjà 18,9% d'abstention au premier tour de l'élection présidentielle de 1981 et 14,1% au second qui sacre alors François Mitterrand face à Valery Giscard-d'Estaing.

Toutefois, ce taux reste largement inférieur au premier tour. En 2002, l'abstention bat un record pour atteindre 28,4% des électeurs inscrits. Au premier tour, plus d'un Français sur deux ne s'est pas déplacé aux urnes.

Recommande: