Le jury est dans l'impasse, le juge le presse — Cosby

18 Juin, 2017, 16:10 | Auteur: Gregory Millet
  • Bill Cosby a informé le tribunal qu’il ne témoignerait pas

Les débats ont déjà largement dépassé les 30 heures de huis clos qu'il avait fallu aux jurés du procès de Michael Jackson, en juin 2005, pour acquitter le chanteur des accusations de pédophilie qui pesaient sur lui.

Le procès de l'acteur américain Bill Cosby a été annulé samedi, le jury n'étant pas parvenu à déterminer un verdict à l'unanimité sur aucun des chefs d'accusation, après plus de 50 heures de délibérations.

Sur le site de CNN, le journaliste Isaac Bailey affirme lui qu'il est "approprié que le procès de Bill Cosby débouche sur un jury divisé, car cela illustre l'incapacité du système judiciaire à traiter de manière adéquate les dossiers d'agression sexuelle et souligne à quel point l'héritage de Cosby sera à jamais terni". La star du Cosby Show a admis avoir notamment rendu ivre la jeune femme avant de pouvoir procéder à des attouchements, mais qu'il estime être le fruit d'une relation consentie.

Dès l'annonce de l'impasse du jury, une poignée de manifestants pro-Cosby s'est présentée sur les marches du palais de justice de Norristown, petite ville de Pennsylvanie (nord-est) où se déroule le procès.

Le ministère public aurait encore la possibilité de demander la tenue d'un nouveau procès, mais l'accusation aurait perdu son élan, face à un vieil homme qui fêtera ses 80 ans le 12 juillet.

Mais la loi américaine exige que les 12 jurés s'accordent à l'unanimité pour qu'un verdict puisse être prononcé.

William Henry Cosby, Jr., dit Bill Cosby, né le 12 juillet 1937 à Philadelphie, est un acteur, producteur, scénariste, compositeur, humoriste et réalisateur américain. À la suite de ce procès, 13 autres victimes se manifestent et accusent à leur tour Bill Cosby de les avoir droguées, puis d'avoir abusé d'elles affaires remontant jusqu'aux années 1960. "Free Mr Cosby Now" (Laissez M. Cosby libre maintenant), pouvait-on lire sur une pancarte brandie par l'un d'entre eux. Rien n'a filtré des délibérations du jury qui, depuis le début de ses travaux, a sollicité à de nombreuses reprises le juge Steven O'Neill pour obtenir des précisions sur le dossier. Avant d'être condamné à 19 ans de prison lors du second. "C'est déjà en soi, une victoire", avait-elle notamment déclaré. "Même si l'issue n'est pas positive ici, la société aura été transformée grâce à ce débat".

Recommande: