Heures du Mans: Porsche gagne après une course folle

19 Juin, 2017, 13:28 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • 24 Heures du Mans- Toyota s'offre une pole position record

Le jeune français de 19 ans a terminé deuxième des 24 Heures du Mans ce dimanche avec ses partenaires Oliver Jarvis et Ho Ping Tung, à bord de leur LMP2 du team Jackie Chan DC Racing.

Au bout d'une 85e édition haletante qui a vu l'abandon de deux des trois Toyota engagées, ainsi que de la Porsche n°1, c'est la Porsche N°2 qui remporte la course devant l'Oreca DC Racing N°38 et la Vaillante-Rebellion N°13.

Porsche, déjà le constructeur le plus titré, ajoute ainsi un 19e succès, le 3e consécutif, à son palmarès dans la grande course d'endurance mancelle dont l'édition 2017 aura été marquée par le nouveau fiasco de Toyota.

Les chances de victoire de cette voiture semblaient pourtant enterrées samedi en début de soirée. Tout s'est écroulé en l'espace d'une demi-heure, la N.7 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) et la N.9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) contraintes tour à tour d'abandonner.

L'autre voiture officielle de la firme de Stuttgart, la no 1 pilotée par le Seelandais Neel Jani, l'Allemand André Lotterer et l'Anglais Nick Tandy, a pour sa part abandonné (chute de la pression d'huile) à moins de quatre heures de l'arrivée alors qu'elle comptait 14 tours d'avance.er et l'Anglais Nick Tandy, a pour sa part abandonné (chute de la pression d'huile) à moins de quatre heures de l'arrivée alors qu'elle comptait 14 tours d'avance. Pour la première fois, des LMP2 finissent sur le podium. Preuve plus que jamais qu'au Mans rien n'est jamais écrit d'avance. La marque japonaise court en effet toujours après son premier succès dans la Sarthe, après 19 participations infructueuses. Deux de ces bolides ont pris les places d'honneur.

La forte chaleur qui a régné durant cette 85e édition a été très éprouvante pour les machines comme pour les pilotes.

Recommande: