La Porsche de Bamber-Bernhard-Hartley remporte la 85e édition

19 Juin, 2017, 08:42 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • TOYOTA GAZOO Racing en pole position des 24H du Mans 2017

La 919 Hybrid no 2 du trio composé par l'Allemand Timo Bernhard et les Néo-Zélandais Earl Bamber et Brendon Hartley a coupé la ligne en vainqueur.

Quelle bataille! Alors qu'il reste moins de deux heures de course, l'unique LMP1 (la catégorie reine) à pouvoir encore s'imposer, la Porsche n°2 est lancée dans une incroyable remontée. Prenant l'avantage sur l'Oreca 07 - Gibson #13 à la 16 heure de course, elle profite de l'hécatombe des LM P1 pour s'afficher en tête à 3 h 00 de l'arrivée.

Pas le temps de souffler que la N.9, passée en deuxième position derrière la Porsche N.1, a commencé à fumer, avant également d'abandonner. Les deux autres ont abandonné durant la nuit, sur la piste. La Porsche n°1, en route vers la victoire après les défaillances des Toyota, a été contrainte à l'abandon ce dimanche. La Porsche avait dû observer un long arrêt à son stand (plus d'une heure) en raison de problèmes techniques. Cela l'a fait chuter en bas du classement à la 55ème place! André Lotterer a tenté de la ramener à son stand, mais sans pouvoir aller plus vite que 30 km/h.

Enfin, l'une des voitures de la Jackie Chan DC Racing. Ce fut un moment de gloire inattendue pour cette jeune équipe, et il est alors incompréhensible que l'acteur n'était pas physiquement sur place. Bravo à eux et merci pour ce spectacle! Comme le veut la tradition au Mans, le constructeur qui gagne trois fois d'affilée la course des 24 Heures du Mans garde le trophée et un nouveau sera créé pour l'édition prochaine, en 2018 qui comptera un nouveau constructeur: BMW.

En effet, on attendait un duel serré avec Toyota, désireux de prendre sa revanche après son échec de 2016.

Le Mythe du Mans n'est pas prêt de s'arrêter.

Recommande: