L'origine du gigantesque feu est connue — Incendie au Portugal

19 Juin, 2017, 18:39 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Portugal un feu de forêt fait 19 morts et une vingtaine de blessés

Dans un contexte de canicule et d'orages secs, le feu s'est déclaré samedi après-midi dans la commune de Pedrogao Grande, dans le district de Leiria. On parle désormais de 62 morts. La France a envoyé trois avions porteurs d'eau sur place pour soutenir les efforts des pompiers portugais.

Plus de 1000 pompiers étaient toujours à pied d'œuvre lundi au centre du Portugal pour maîtriser un gigantesque incendie de forêt qui a coûté la vie à au moins 62 personnes, provoquant une vive émotion dans le pays.

"L'ampleur de cet incendie a été telle que nous n'avons pas souvenir d'une telle tragédie humaine" a déclaré le Premier ministre Antonio Costa à son arrivée à Pedrogao Grande, où le feu s'est déclaré samedi, à 200 kilomètres environ au nord-est de Lisbonne. "Pour le moment, 24 morts sont confirmés, mais le nombre de morts pourrait encore augmenter", a déclaré Antonio Costa depuis le siège de la Protection civile près de Lisbonne. Les flammes se sont propagées sur quatre fronts, touchant plusieurs villages et piégeant de nombreux automobilistes "sur la route reliant Figueiro dos Vinhos à Castanheira de Pera".

Trois autres victimes sont mortes par inhalation de fumée.

Gomes a par ailleurs fait état de 14 blessés parmi les civils, dont dix se trouvaient dans un état grave, et de six blessés parmi les pompiers.

"Il est difficile de dire s'ils fuyaient les flammes ou ont été surpris par le feu", a déclaré M. Gomes à Pedrogao Grande, où l'incendie s'était déclaré samedi peu avant 15H00 locales (14H00 GMT).

Cet incendie a pu être causé par une foudre sèche, a confié aux médias Almeida Rodrigues, directeur de la police judiciaire portugaise (PJ). Plus de 800 pompiers et près de 260 véhicules étaient toujours mobilisés pour combattre ce sinistre, le plus meurtrier de l'histoire récente du Portugal.

Des dizaines de personnes qui ont fui leurs maisons encerclées par les flammes ont été accueillies par des habitants d'une localité proche, Ansiao.

Quatre Canadairs espagnols sont arrivés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais.

Rendant hommage au travail des pompiers, il a assuré qu'étant donné les conditions, le "maximum" a été fait.

Relativement épargné en 2014 et 2015, le pays avait été durement touché l'an dernier par une vague d'incendies qui avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental.

Sur l'île touristique de Madère, où les feux ont fait trois morts en août, 5.400 hectares sont partis en fumée en 2016 et près d'une quarantaine de maisons ont été détruites.

Des incendies ravageurs avaient eu lieu aussi au Portugal en 2003, faisant une vingtaine de morts.

Recommande: