Marine Le Pen entre à l'Assemblée nationale

19 Juin, 2017, 20:19 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Législatives: François Baroin a déposé son bulletin dans l'urne

Certes arrivé en tête au premier tour (31%) des voix, il avait pour lui quelques réserves de voix avec une candidature dissidente à l'extrême droite.

Déception, parce qu'au plus fort de la campagne présidentielle, les dirigeants frontistes caressaient l'espoir de constituer une force au sein de la future Assemblée nationale.

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 20h16] Marine Le Pen est largement élue, elle sera députée de la Nation jusqu'en 2022.

Visiblement, beaucoup d'électeurs de gauche sont restés chez eux, déçus sans doute de ne pas être représentés. Réputé proche de Florian Philippot, il était porte-parole du Front national pour les élections.

"Nous sommes la seule force de résistance à la dilution de la France, de son modèle social et de son identité", a déclaré Marine Le Pen lors d'une déclaration depuis Hénin-Beaumont, au coeur de sa circonscription, avant d'esquisser les grandes lignes de son mandat dans l'opposition.

Emmanuel Macron a obtenu dimanche une des plus larges majorités parlementaires de la Ve République à l'occasion du second tour des élections législatives, mais moins écrasante qu'annoncée par certains sondages, et avec une abstention qui atteint de nouveaux sommets. Seuls 222 députés sortants étaient qualifiés pour le deuxième tour et 224 autres sortants ne se représentaient pas, plus du double qu'en 2012. Alors que le parti présidentiel a raflé la majorité absolue dimanche soir, "au moins six députés", ont été élus en même temps qu'elle.

"C'est une immense reconnaissance envers les électeurs qui m'ont fait cette confiance de les représenter à l'Assemblée Nationale", confiait-il ce lundi matin à nos confrères d'Europe 1. C'est d'ailleurs là, dans la 6e circonscription de l'Hérault, que cette juriste de formation a remporté sa première victoire électorale, en battant nettement la marcheuse Isabelle Voyer, avec 53,49%.

Louis Aliot, vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, a de son côté été élu dans la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, face à Christine Espert (MoDem). A 48 ans, la présidente du Front national fait son entrée au Palais Bourbon, après avoir fréquenté le Parlement européen et plusieurs conseils régionaux (Ile-de-France, Hauts-de-France). Le Front national sauve donc les meubles. D'autant que dans la 3e circonscription du Vaucluse, celle de Marion Maréchal-Le Pen, le candidat FN a été battu d'une courte tête par la candidate LREM, Brune Poirson (50,67%).

"La patronne du FN a évoqué la faible participation à ce scrutin qui " fragilise la légitimité de l'Assemblée nationale " mais aussi le manque de représentativité de la chambre".

Recommande: