Porsche remporte les 24 H du Mans pour la 3e fois

19 Juin, 2017, 17:13 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Le pilote français Stéphane Sarrazin au volant de la Toyota TS050 Hybrid N.7 lors des qualifications pour les 24 Heures du Mans le 15 juin 2017 au Mans

Après les malheurs de Toyota, c'est au tour de la Porsche n°1 d'André Lotterer d'être ralenti puis à l'arrêt. L'écurie va-t-elle s'imposer pour la 19e fois au Mans?

Cette année, alors que Toyota semblait pourtant sur la voie royale en début de nuit pour briser le sort, la malédiction l'a encore rattrapé. En moins d'une demi-heure, la n°9 rejoignaient peu après minuit la n°7 sur la liste des abandons.

Il faut dire qu'avec deux LMP2 sur le podium, une première dans l'histoire de la course, il a bien fallu un scénario complètement dingue pour en arriver là!

Pendant que les déboires s'accumulaient chez son adversaire japonais, la situation n'était guère plus réjouissante du côté de Porsche. Samedi soir à 20 heures, la Porsche n°2 occupait la 54e place du général. Des 24 Heures au final décevantes pour Alpine.

La seconde place est, elle, pour le moins inattendue, puisqu'elle revient à un prototype de la catégorie inférieure, le LMP2: l'Oreca O7 numéro 38 de l'équipe Jackie Chan DC Racing, emmenée par le jeune espoir français Thomas Laurent, le Chinois Ho-Pin Tung et le Britannique Oliver Jarvis. Mais Porsche ne l'entendait pas de cette oreille et la n°2, dernière rescapée avec Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley aux commandes, a rattrapé les deux tours de retard qu'elle accusait à midi. La Porsche de Brendan-Bamber-Bernhard a ainsi refait surface dimanche matin après l'abandon de sa soeur jumelle, la N.1 de Jani-Lotterer-Tandy, en tête depuis les soucis des Toyota.

Derrière, la Vaillante Rebellion est loin d'avoir fait de la figuration sur le circuit du Mans.

Recommande: