Portugal : un terrible incendie fait de nombreuses victimes

19 Juin, 2017, 08:54 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Portugal : un violent feu de forêt fait au moins 24 morts

La France a envoyé trois avions porteurs d'eau sur place pour soutenir les efforts des pompiers portugais.

Un feu de forêt qui a soudainement redoublé d'intensité a fait, selon le dernier bilan, au moins 62 morts et une soixantaine de blessés samedi dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal, a annoncé le gouvernement dimanche matin. Certaines des victimes ont été piégées par les flammes dans l'habitacle de leurs voitures.

Le gigantesque incendie de forêt qui a éclaté samedi dans le centre du Portugal a fait au moins 61 morts et 62 blessés, dont des familles piégées par les flammes dans leurs voitures.

"C'est la pire tragédie humaine que nous ayons vue au Portugal depuis des années" , a déclaré le Premier ministre Antonio Costa, qui est attendu sur les lieux du drame dans l'après-midi, au cours une allocution télévisée.

"Le nombre de morts pourrait encore augmenter", a-t-il ajouté.

Trois autres victimes sont décédées par inhalation de fumée. Une cinquantaine de blessés, dont huit pompiers, est également à déplorer.

Le feu s'est déclaré samedi après-midi dans la commune de Pedrogao Grande, une zone montagneuse du district de Leiria. Selon le Premier ministre, des orages secs pourraient être à l'origine de cet incendie. Près de 800 pompiers et quelque 250 véhicules étaient mobilisés pour combattre ce sinistre, le plus meurtrier de l'histoire récente du Portugal.

D'après le secrétaire d'État, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence" et "de façon inexplicable", évoluant alors sur quatre fronts.

Des dizaines de personnes ont réussi à fuir leurs domiciles et ont trouvé refuge dans un village voisin, Ansiao.

"Il y a des gens qui sont arrivés en disant qu'ils ne voulaient pas mourir dans leurs maisons, qui étaient entourées de flammes", a raconté aux médias l'un d'entre eux, Ricardo Tristao.

Deux Canadairs espagnols ont été dépêchés pour appuyer les pompiers portugais, et "des renforts français sont sur le point d'arriver ", a précisé M. Gomes. Rendant hommage au travail des pompiers, le président a assuré qu'étant donné les conditions, "ce qui a été fait est le maximum de ce qui pouvait être fait". Cette canicule, qui a assommé Lisbonne et Madrid avec des températures dépassant 40 degrés, survient alors que la région est victime d'une forte sécheresse depuis le début du printemps.

Sur l'île touristique de Madère, où les feux ont fait trois morts en août, 5400 hectares sont partis en fumée en 2016 et près d'une quarantaine de maisons ont été détruites.

Une vingtaine de villages ont été touchés par cet incendie et plusieurs se sont subitement retrouvés encerclés par le feu.

Recommande: