Portugal : Une vingtaine d'automobilistes meurent piégés dans leurs voitures

19 Juin, 2017, 15:26 | Auteur: Edgar Lajoie
  • L'incendie a débuté sur le territoire de la commune de Pedrogao Grande dans le district de Leiria

De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes, carbonisées dans leurs voitures alors qu'elles circulaient sur une route à proximité.

Un gigantesque feu de forêt dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal, a coûté la vie à 62 personnes, dont huit pompiers, et a fait plus de 50 blessés. Des habitants ont raconté avoir vu une famille au grand complet disparaître dans "une tempête de flammes" en tentant de fuir en voiture.

"Malheureusement, c'est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt", a déclaré le Premier ministre portugais Antonio Costa.

"Le nombre de morts pourrait encore augmenter", a-t-il ajouté. "La priorité, c'est de sauver des personnes qui pourraient toujours être en danger", a déclaré le Premier ministre Antonio Costa depuis Lisbonne. D'après le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence" et "de façon inexplicable", évoluant alors sur quatre fronts. Trois autres sont décédées par inhalation de la fumée.

Sur les collines situées entre les bourgades de Pedrogao Grande, Figueiro dos Vinhos et Castanheira de Pera, encore recouvertes d'eucalyptus et de pins 24 heures plus tôt, la dévastation était totale dans les zones où le feu est passé.

Près d'une centaine d'incendies de forêt faisaient encore rage à travers le pays dimanche soir, combattus par plus de 2.000 pompiers. Mais tous les moyens ont été rapidement déployés et un plan d'évacuation a été mis en oeuvre pour plusieurs villages touchés aussi par cet incendie ravageur. L'étendue des dégâts causés n'était pas encore connue ce dimanche à la mi-journée, mais plusieurs habitations ont été calcinées et détruites.

Dimanche matin le gouvernement a fait état de 43 morts et plus de 50 blessés.

La France a de son côté fourni trois avions anti-incendie et l'Espagne deux supplémentaires. Un deuil national de trois jours a été décrété dimanche.

L'incendie s'est déclenché samedi 17 juin peu avant 15h00 (14h00 GMT) à Pedrogao Grande dans la région de Leiria, en pleine canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions.

Près de 700 pompiers et 220 véhicules étaient toujours mobilisés dans la nuit de samedi à dimanche pour lutter contre cet incendie. "Il est difficile de dire s'ils fuyaient les flammes ou ont été surpris par le feu", a expliqué Jorge Gomes.

Recommande: