YouTube associe l'homme et la machine pour juguler les dérives extrémistes

19 Juin, 2017, 16:38 | Auteur: Stephane Girardot
  • YouTube reçoit 4 mesures pour lutter contre le terrorisme

Les réseaux sociaux ont beaucoup été montrés du doigt pour leur manque de responsabilité dans la propagande extrémiste.

Face à la montée du terrorisme, YouTube a décidé d'adopter quatre nouvelles mesures. Le vice-président senior et conseiller général de Google, Kent Walker, conscient du travail qui reste encore à accomplir, a présenté aujourd'hui sur le blog de Google une tribune qui met en avant les quatre prochaines étapes que prendra la firme dans ce sens.

Premièrement, ils comptent élargir et développer leur système automatisé censé détecter les vidéos au contenu ne respectant pas les clauses de YouTube. Le machine learning sera utilisé pour repérer les contenus extrémistes et en lien avec le terrorisme.

Tout comme Facebook, YouTube ne mise pas tout sur la technologie et va renforcer le facteur humain pour les signalements et le bon discernement avec une augmentation du nombre d'experts indépendants et spécialisés dans le cadre de son programme Trusted Flagger. Walker note que l'entreprise a presque doublé la taille du programme " en ajoutant 50 ONG spécialisées aux 63 organisations qui font déjà partie du programme", Google fournira également des subventions supplémentaires.

Les vidéos qui ne violent pas " clairement " les conditions d'utilisation, mais par exemple avec des contenus suprémacistes ou d'extrémisme religieux, apparaîtront derrière un avertissement et ne pourront par ailleurs pas être monétisées, recommandées ou commentées. L'apprentissage s'appuiera entre autres sur les vidéos identifiées comme du contenu d'extrémistes et retirées de Youtube ces derniers six mois.

Google a notamment annoncé l'expansion à travers l'Europe de son programme de " redirection " déjà en vigueur, qui consiste à cibler - comme pour une publicité - les potentielles futures recrues de l'organisation État islamique pour les rediriger vers des vidéos censées les dissuader de franchir le pas.

Recommande: