France : L'abstention et LREM remportent les législatives

20 Juin, 2017, 09:58 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Législatives les Français encore moins mobilisés

Quoi qu'il en soit, les noms des nouveaux députés sont désormais officiels.

La majorité absolue à l'Assemblée est de 289 sièges.

La droite (LR, UDI et divers droite) obtient 137 sièges. Bon nombre d'observateurs considèrent que cette donne d'une assemblée dominée par les novices hommes et femmes assure le président Emmanuel Macron d'une docilité sans pareille pour les années d'exercice du pouvoir, compte tenu du fait que les 350 élus de LREM et du MoDem doivent beaucoup au nouveau chef de l'Etat qui va pouvoir engager, la conscience tranquille, toutes les réformes qu'il estime nécessaires à la résurgence socio-économique du pays.

C'est donc un sursaut pour les concurrents, à commencer par Les Républicains et l'UDI qui devraient obtenir 126 sièges (contre 60 à 110 dans les projections de la semaine précédente). Le vice-président du FN, Louis Alliot, est également élu. Plus étonnant, le ministre de la Cohésion des Territoires, Richard Ferrand, actuellement visé par des soupçons de conflit d'intérêt, a retrouvé son siège en Bretagne. On notera les réélections de Thierry Solère, Christian Jacob et Eric Woerth.

Du côté du parti Socialiste, c'est la catastrophe.

Le Front national réalise son meilleur score.

Par ailleurs, la France Insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, lui-même élu à Marseille, a remporté 17 fauteuils de députés, et pourra former un groupe plus important avec les 10 parlementaires élus sous l'étiquette du parti Communiste. Enfin, le Front national devrait avoir entre 4 et 6 députés.

Avec seulement 222 députés sortants au second tour, et 40% de candidates, c'est aussi une Assemblée nationale profondément renouvelée et féminisée qui sortira des urnes.

Recommande: