Législatives : Un triomphe en demi-teinte pour En Marche!

20 Juin, 2017, 10:49 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Les femmes représentent désormais 38,65% des élus du Palais-Bourbon

Le parti de la majorité présidentielle et son allié obtiennent donc sans difficulté la majorité absolue, établie à 289 députés sur 577.

En revanche, le chiffre est inférieur à ceux des sondages; certains avaient prévu plus de 400 sièges pour les candidats soutenus par le nouveau président de la République. Plus de 47 millions d'électeurs sont appelés à voter pour ce scrutin où le niveau d'abstention - qui avait atteint 51,3% au premier tour, un record - sera observé de près.

Quant aux six ministres qui se sont également portés candidats aux #législatives, ils ont tous été élus, à commencer par le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire (ex-Les Républicains) dans l'Eure.

Le Parti socialiste, promis à une disparition politique, sort la tête de l'eau: le PS et ses alliés obtiendraient 46 sièges alors que les projections du premier tour ne lui accordaient que 20 à 35 places. Quant au Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante sous le quinquennat de François Hollande, il ne pourra sans doute compter que sur quelques dizaines d'élus. La France insoumise pourrait ainsi disposer d'un groupe, sans même avoir besoin du soutien du PCF. Les anciens ministres Jean-Jacques Urvoas, Marisol Touraine et Myriam El Khomri ont été battus, alors que Manuel Valls, investi ni par le PS ni par LREM, conserve son fauteuil de justesse, avec 50,3% des voix. Le Front national a 8 élus. Marine Le Pen et Louis Aliot feront ainsi leur entrée à l'Assemblée Nationale sans Florian Philippot, battu en Moselle.

Recommande: