La ministre des Armées, Sylvie Goulard, souhaite quitter le gouvernement

20 Juin, 2017, 11:39 | Auteur: Remi Laffitte
  • Sylvie Goulard le 18 juin 2017

La Figaro écrit que la ministre des Armées veut "démontrer sa 'bonne foi' dans l'enquête préliminaire sur les assistants parlementaires du MoDem".

L'annonce de sa démission intervient en pleine formation du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, qui n'a pas exclu mardi l'arrivée de nouvelles personnalités LR (Les Républicains). "Cette entreprise de redressement doit l'emporter sur toute considération personnelle. C'est pourquoi j'ai demandé au président de la République, en accord avec le premier ministre, de ne plus faire partie du gouvernement". Ce lundi, il a lui même demandé à son plus proche lieutenant, Richard Ferrand, de quitter ses fonctions de ministre de la Cohésion des Territoires, officiellement pour briguer la présidence du groupe LREM à l'Assemblée.

La ministre termine en expliquant que "la mission de défense impose une exigence particulière. L'honneur de nos armées, celui des hommes et des femmes qui y servent, parfois au péril de leur vie, ne sauraient être mêlés à des polémiques auxquelles ils n'ont aucune part", ajoute-t-elle.

Une enquête préliminaire visant le MoDem a été ouverte le 9 juin par le parquet de Paris pour "abus de confiance et recel". Cela concerne notamment Sylvie Goulard, mais aussi la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez, visée par une enquête concernant l'emploi de l'une de ses attachés parlementaires au Parlement européen.

Recommande: