Large majorité pour la République en marche

20 Juin, 2017, 01:57 | Auteur: Edgar Lajoie

Le parti En Marche et son allié le MoDem ont obtenu la majorité absolue à l'Assemblée nationale, avec 341 sièges sur 566, hors les 11 sièges des Français de l'étranger, annonce dans la nuit le ministère de l'intérieur.

Le Front national obtient huit députés (8,75%), l'extrême-droite 1 et Débout la France 1.

Le nombre de retraités a fondu de plus de moitié, de 106 à 41 élus, alors que 29 permanents politiques ont été élus contre 60 il y a cinq ans. La faute à un scrutin qui la défavorise et à un électorat démobilisé, le parti de Marine Le Pen n'a, une fois de plus, pas pu faire fructifier ses bons scores de la présidentielle et des précédents scrutins intermédiaires.

Au total, 223 femmes ont été élues députées dans la nouvelle Assemblée nationale à l'issue du second tour des élections législatives dimanche.

Cette féminisation va nettement améliorer le classement de la France, jusqu'ici au 64e rang mondial en terme de parité parlementaire, loin derrière la Belgique (19e), l'Allemagne (22e) ou la Suisse (36e), d'après le classement dressé par l'Inter-Parliamentary Union (IPU). Sur les 345 députés candidats à leur réélection, seuls 140 ont passé la rampe.

En tout, 424 élus n'ont jamais été députés.

A droite, les Républicains ont remporté 113 sièges, l'UDI 16 et les divers droite 6.

"Vous imaginez ces nouveaux visages arriver et qu'on va leur dire: +tu t'assois là, tu votes l'amendement et tu obéis?+ Pas du tout", a assuré lundi Jean-Paul Delevoye, président de la Commission d'investiture de La République en Marche.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: