Le gouvernement Philippe remet sa démission

20 Juin, 2017, 11:08 | Auteur: Stephane Girardot

" Emmanuel Macron a demandé lundi à Richard Ferrand de quitter le gouvernement pour " briguer la présidence du groupe " La République en marche à l'Assemblée nationale".

Conséquence mécanique des élections législatives, Edouard Philippe a présenté la démission de son gouvernement ce lundi.

Interrogé sur les résultats des législatives lors de sa visite au salon aéronautique du Bourget (Seine-Saint-Denis), le chef de l'Etat, qui depuis son arrivée à l'Elysée limite ses prises de parole, s'est refusé à tout commentaire.

Il lui a été rappelé qu'il était encore sous le coup d'une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Paris depuis les révélations du Canard sur ses présumées pratiques douteuses dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne.

Son départ du gouvernement n'est "pas du tout lié aux affaires", a insisté l'entourage du chef de l'État.

"Cela fait longtemps que nous échangions avec le président pour savoir comment allait s'organiser les responsabilités pour qu'il y ait le fonctionnement le plus fluide et le plus efficace" à l'Assemblée nationale, a-t-il poursuivi sur RTL en soulignant que le président de la République l'avait informé dès dimanche de sa décision.

"Logiquement, il voulait qu'il soit à la tête du groupe le plus large de la Ve République", a ajouté l'entourage du ministre. Avec ce remaniement, Emmanuel Macron s'est donc assuré que Richard Ferrand ne franchisse jamais la ligne rouge de la mise en examen. Avec l'entrée de quelques "grandes gueules", Marine Le Pen d'un côté de l'Hémicycle, Jean-Luc Mélenchon de l'autre, et l'arrivée de 424 novices peu au fait des guets-apens parlementaires.

Richard Ferrand est devenu en moins de trois ans un des hommes de confiance d'Emmanuel Macron dont il a structuré le parti, tirant profit de son expérience d'élu breton mais aussi de gestionnaire d'entreprises. "C'est un poste stratégique.' (...) Oui, il faut une personne de confiance".

Recommande: