Tournée: le XV de France dans la cage aux requins

20 Juin, 2017, 12:18 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Laporte:

"Un entraîneur entraîne, un joueur joue, un dirigeant dirige et un président préside". En effet, les hommes de Guy Novès ont été battus par l'Afrique du Sud pour la deuxième fois lors de leur tournée estivale (37-15).

Le nouveau président de la FFR a bien parlé aux joueurs, avant le deuxième test, encore perdu dans les grandes largeurs (37-15), puis après. Comme prévu, l'ancien manager du Stade Toulousain et son staff - composé de Yannick Bru pour les avants et Jean-Frédéric Dubois pour les arrières - ira au terme de son contrat, à savoir la Coupe du monde 2019 au Japon, où le XV de France sera dans la "poule de la mort" avec l'Angleterre et l'Argentine.

Après avoir encensé le "toujours bon" Guilhem Guirado, qu'il "aime beaucoup" et qui "montre vraiment l'exemple", il dresse le bilan de cette deuxième rencontre. "Sur le match d'hier, quand les mecs sont meilleurs que nous, ce n'est pas grave, explique-t-il". Lequel est globalement passé à côté de son match malgré son essai. J'estime que nous aussi, on a monté notre niveau de jeu. Malgré la différence qui existe, il y a deux essais de trop. Mais il y a trois essais qu'on doit marquer.

On ne sait en revanche pas encore si Guy Novès, qui n'est pas franchement proche de son président, a apprécié cette prise de parole...

Le score est quasi identique au premier test de Pretoria - 37-14 même si la FranceBernard Laporte avait effectué huit changements, a proposé une opposition plus consistante. Mais qui, selon lui, est loin d'être insurmontable: "On a ce sentiment qu'ils sont un peu au dessus".

Recommande: