Qui sont les disparus — Incendie à Londres

27 Juin, 2017, 08:13 | Auteur: Remi Laffitte
  • Réactions de Londoniens près de la tour qui a été ravagée par les flammes

Hier, la souveraine a d'ailleurs pris la plume pour s'adresser à ses sujets à l'occasion de la célébration de son 91e anniversaire pour les inviter à s'unir.

"Quand il est mis à l'épreuve, le Royaume-Uni se montre déterminé face à l'adversité", écrit la très populaire souveraine, qui a observé samedi matin une minute de silence en hommage aux victimes. Après une pause vendredi à cause de problèmes de sécurité dans la tour, les recherches ont pu reprendre samedi.

D'après les pompiers, environ 120 familles auraient été touchées par l'incendie.

Le police a ajouté que le nombre de victimes présumées mortes était encore susceptible de changer. Selon le service de santé public NHS, 19 étaient toujours hospitalisées, dont 10 dans un état critique.

Certaines victimes pourraient n'être jamais identifiées, a-t-il craint, en raison de la chaleur dégagée par le brasier. De plus, les personnes ayant perdu leur foyer, seront très vite relogées dans le centre de Londres, a déclaré la Première ministre, Theresa May.

Les manifestants reprochent aux autorités locales de ne pas avoir entendu leurs cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste.

Le revêtement installé l'an dernier sur la façade est notamment pointé.

Elle a aussi répété vendredi soir qu'elle était "profondément affectée" par les récits "terrifiants" des survivants.

Dans un éditorial cinglant, le quotidien The Guardian comparait ce faux pas à celui de George W. Bush lors de la tempête Katrina. Il s'agit de Mohammad Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye.

"Cinquante-huit personnes qui nous ont été signalées comme étant dans le tour Grenfell cette nuit-là sont portées disparues et donc je dois considérer la triste réalité qu'elles sont mortes", a déclaré Stuart Cundy. Il a dit espérer que cela n'atteigne pas "un nombre à trois chiffres". Les habitants de la tour avaient déjà manifesté leur inquiétude sans qu'aucune mesure ne soit prise.

Alors que des dizaines de résidents sont toujours portés disparus, la colère monte.

Des victimes marocaines identifiéesLes corps d'entre 6 et 7 ressortissants marocains décédés dans le gigantesque incendie qui s'est produit la nuit de mardi à mercredi ont été formellement identifiés, a-t-on appris du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

Recommande: