Choléra au Yémen: Plus de 300.000 cas suspects

10 Juillet, 2017, 21:52 | Auteur: Timothe Dupuy
  • L'épidémie de choléra au Yémen a déjà fait plus de 1600 morts

L'épidémie de choléra, qui sévit au Yémen depuis avril dernier, "continue de progresser de façon incontrôlée", a indiqué le CICR faisant état de 1.600 morts. Elle touche désormais plus de 300.000 personnes, c'est ce qu'a fait savoir, ce lundi 10 juillet 2017, le Comité international de la Croix-Rouge.

Selon un directeur régional de la Croix-Rouge, Roberto Mardini, sur Twitter, on recense actuellement environ 7 000 nouveaux cas de la maladie par jour. "Plus de 1.600 sont mortes", écrit l'organisation internationale basée à Genève. Fin juin, l'OMS relevait néanmoins que le taux de mortalité par la maladie avait baissé de 1,7 % début mai, à 0,6 %. En effet, près de trois millions de Yéménites déplacés en raison des conflits n'ont pas accès à l'eau potable. C'est le cas du Yémen, où une guerre oppose les forces progouvernementales, soutenues par une coalition arabe, et les rebelles chiites Houtis soutenus par l'Iran, ce qui a provoqué l'effondrement des structures sanitaires.

"Les organisations humanitaires ont dû diriger leurs ressources programmées à la lutte contre la malnutrition vers la lutte contre le choléra", a noté Jamie McGoldrick, coordinateur des affaires humanitaires de l'ONU pour le Yémen lors d'un point-presse à Sanaa, la capitale.

Recommande: