Des déchets enfouis depuis 30 ans mis au jour — EPR de Flamanville

10 Juillet, 2017, 19:24 | Auteur: Stephane Girardot
  • EPR de Flamanville: découverte de déchets enfouis depuis trente ans

Des déchets enfouis datant de la construction des deux réacteurs de Flammanville ont été retrouvés sur le chantier de l'EPR, sans que leur volume exacte ne soit connu. Les ouvriers, qui oeuvrent à la réalisation d'un nouveau réacteur nucléaire, auraient mis la main sur ces sacs plastiques, câbles et tuyaux, lors d'une opération de creusage avec une pelleteuse. D'après l'ASN, aucun n'est radioactif et un bon nombre d'entre eux aurait déjà été évacué même si le volume n'a toutefois pas été communiqué. Des déchets, datant de la construction des deux réacteurs de la centrale mis en service il y a plus de trente ans, ont été retrouvés alors qu'ils auraient dû être évacués depuis de longues années. Mais elle regrette qu'ils n'aient pas été répertoriés et traités comme la procédure de l'époque l'exigeait. Dans une lettre de suivi, que Le Parisien s'est procurée, elle conclut: "L'organisation définie et mise en œuvre sur le site de l'EPR de Flamanville pour la préservation de l'environnement apparaît perfectible".

"Il est clair que les travaux à l'époque des chantiers de Flamanville 1 et 2 ont été gérés de façon inappropriée, a ainsi confié Hélène Héron, la chef de la division de Caen de l'Autorité de sûreté nucléaire". L'Autorité a indiqué son intention de demander des comptes aux responsables de chantier et ouvriers qui travaillaient sur place entre la fin des années 1970 et la fin des années 1980. Une quantité importante aurait déjà été évacuée. En effet, depuis la découverte des déchets, des fouilles "ont montré que le volume à extraire est notablement supérieur aux estimations de départ", a écrit le gendarme du nucléaire dans un courrier du 23 juin, rédigé après une inspection le 2 juin et consultable sur le site internet de l'ASN. "Sur tout chantier, le principe est l'évacuation des déchets".

Recommande: