Les médicaments à base de codéine désormais délivrés uniquement sur ordonnance

12 Juillet, 2017, 23:33 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Sanofi                       Les médicaments contenant de la codéine sont désormais uniquement délivrés sur ordonnance

"La ministre des Solidarités et de la Santé entend ainsi mettre un terme à des pratiques addictives dangereuses et potentiellement mortelles".

Désormais, les patients ne pourront obtenir un médicament à base de codéine ou d'un de ces principes actifs qu'avec une prescription médicale.

La mère d'une victime de 16 ans, Pauline, élève en première S, décédée début mai 2017, a lancé le mois dernier une pétition sur change.org pour interdire la vente libre de ces médicaments et demander à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn d'agir. Cette mesure a pour but d'endiguer l'utilisation de médicaments à la codéine, dont l'une des propriétés est de ralentir le rythme cardiaque, pour "planer", ce que font de plus en plus de mineurs.

Depuis le début de l'année, cinq cas d'intoxication grave à la codéine ont été signalés chez des adolescents.

D'après l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, la consommation de "Purple Drank" a été repérée en 2013 en France avant d'exploser depuis 2015.

L'inquiétude était grandissante à propos de l'usage "récréatif" de la codéine.

La recette de fabrication du cocktail, popularisée dans les années 1990 aux États-Unis, a connu une nouvelle diffusion par le biais d'Internet. (...) La mode du "Purple Drank", cocktail à base de codéine, d'antihistaminique et de soda, est en constante augmentation chez les adolescents et les jeunes adultes depuis 2015.

" Les usages détournés de médicaments par les jeunes ne donnent pas nécessairement lieu à des dommages graves mais les exposent à une série de troubles sanitaires plus ou moins sévères ", souligne l'OFDT.

Des troubles plus importants ont été observés à l'occasion d'hospitalisations: troubles de la vigilance (somnolence) ou du comportement (agitation, confusion, ébriété...), crises convulsives généralisées.

Recommande: