La pression monte pour une hausse du taux de rémunération — Livret A

13 Juillet, 2017, 23:23 | Auteur: Stephane Girardot
  • Depuis la création de ce produit d'épargne en 1818 sa rémunération n'a jamais été inférieure à 0,75

La Banque de France avait annoncé à l'été 2016 une modification des règles de calcul utilisées pour déterminer cette rémunération.

Le gouverneur de la Banque de France a pris en compte la diminution de l'inflation (hors tabac) en fin de semestre. Par ailleurs, les taux de marché restent extrêmement faibles, voire négatifs pour les maturités les plus courtes.

Le gouvernement a décidé de suivre la recommandation de la Banque de France et de maintenir à 0,75% le taux du Livret A à partir du 1er août. A l'approche de l'échéance estivale de la révision du taux de ce produit d'épargne populaire, la progression de l'inflation observée ces six derniers mois, mais aussi l'entrée en vigueur de la nouvelle formule de calcul de ce taux nourrissent les espoirs des épargnants. "L'inflation a diminué en fin de semestre et reste aujourd'hui modérée, à 0,70% à fin juin, du fait notamment d'un retour d'une tendance à la baisse des prix de l'énergie", expliquait notamment l'institution monétaire. "Cette décision maintient l'attractivité du Livret A, placement garanti par l'État, intégralement défiscalisé et non soumis aux prélèvements sociaux", peut-on lire dans ce communiqué.

Recommande: