Turquie: Gülen dénonce le "putsch abject" et une "chasse aux sorcières"

15 Juillet, 2017, 19:02 | Auteur: Edgar Lajoie
  • UN AN APRÈS LA TURQUIE S'APPRÊTE À COMMÉMORER LE PUTSCH MANQU

Le 20 juillet, lorsque l'état d'urgence fut proclamé et que le coup d'Erdogan s'abattit sur nous de tout son poids, nous comprîmes que ce 15 juillet " béni " pour Erdogan était une malédiction du diable pour la Turquie. En outre, les autorités ont dégradé 342 militaires à la retraite, ajoute la même source. Accusant le prédicateur Gülen d'être derrière le putsch, ce qu'il nie depuis un an, Ankara traque inlassablement ses sympathisants: 50.000 personnes ont été arrêtées, plus de 100.000 limogées.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan n'en a pas fini avec le coup d'Etat manqué qui a failli le chasser du pouvoir le 15 juillet 2016. En tout, 4 000 magistrats ont été radiés et l'armée turque. " Malheureusement, dans la foulée de cette tragédie, on a porté atteinte à bien trop d'innocents".

(Actualisé avec chiffres §1-2) ANKARA, 14 juillet (Reuters) - Les autorités turques ont limogé 7.000 policiers, fonctionnaires et enseignants à la veille du premier anniversaire du coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016, annonce un décret présidentiel publié vendredi. "Tous sous l'ordre du gouvernement", a tonné M. Gülen, qui vit en Pennsylvanie (Est des Etats-Unis) depuis des années et dont la Turquie réclame l'extradition.

Face aux critiques, les autorités turques affirment que des mesures sont nécessaires pour nettoyer les institutions des partisans des réseaux favorables à Fethullah Gülen.

Recommande: