Le suspense est à son comble — Tour de France

17 Juillet, 2017, 20:09 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Le suspense est à son comble — Tour de France

Après leur tentative de putsch ratée du côté de Prades, dans l'étape si bien préparée par leur leader Romain Bardet, les AG2r ont tenté d'avancer diverses explications. "J'en suis désolé. Il mérite le respect", a déclaré le coureur d'AG2R La Mondiale lundi lors de la journée de repos en conférence de presse, rapporte Le Parisien.

"Comment ne pas être content après cette semaine?" "C'était attendu et je savais que chaque étape, chaque seconde, allaient compter", a-t-il ajouté. Pour Bardet, "tous les voyants sont au vert". Attention, rien n'est gagné mais rien n'est perdu non plus.

Diriez-vous que vous êtes serein?

"J'ai une équipe qui tourne bien, je me suis encore rapproché du maillot". Pourquoi ne pas prendre ça avec le sourire, et la bonne humeur, pour ne pas se laisser envahir par ce stress? "Les écarts se creusent un peu plus après, avec Louis Meintjes qui est à 5 minutes 09" et Alberto Contador à 5 minutes 37".

Combien vous faudrait-il en vue du contre-la-montre de Marseille, samedi? Mais on y pense. Vainqueur de deux étapes en 2013 sur le Tour d'Espagne, son premier grand Tour, Warren Barguil a remporté la 13ème étape du Tour et endossé le maillot à pois. Je vais courir les deux étapes alpestres comme deux classiques. Il n'y a pas de calcul à faire. Car ce Tour au tracé calibré pour le suspense entre aujourd'hui sur sa terre natale; Brioude est à un jet de bidon de l'arrivée au Puy-en-Velay, où ses parents l'attendront. "Pour moi, c'est l'étape-clé, concernant mes qualités".

Davantage que l'étape du Galibier la veille? .

"Un front anti-Froome, pour l'instant, c'est mal embarqué puisque personne ne prend l'initiative". Et Froome a une telle armada autour de lui que c'est très compliqué à déstabiliser. Leur homogénéité est impressionnante. "D'une certaine façon, c'est parfois décourageant", a confirmé Bardet. "Mais on se doit d'exploiter les moindres failles, d'aller au fond des choses".

Le point important est l'équipe SKY.

On a des qualités totalement différentes, on ne se compare pas à Sky. Les grosses performances se construisent collectivement.

J'ai progressé sur la gestion de mes émotions. Je sais que le combat dure trois semaines, que les niveaux sont très serrés. "Aru devance désormais Froome de 6", Bardet de 25", Uran de 35" et Landa, le lieutenant de Froome, de 1'09". Ça me donne de la confiance d'avoir déjà pu lutter l'an dernier et d'avoir sécurisé une telle place.

Recommande: