Tour de France 2017 - Le profil de la 16e étape

17 Juillet, 2017, 21:08 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Alexia traverse la France à bord de la voiture Teisseire

Les coureurs sont au repos en Haute-Loire, ce lundi, avant d'entamer la 16e étape, mardi, entre Le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère dans la Drôme: 165 km au total pour cette étape quasi 100% drôme-ardéchoise puisque le peloton traversera Ardèche (70km) et Drôme (50 km) sur 120 km. Le maillot jaune, distancé de 45 secondes par ses adversaires directs, est parvenu à reprendre sa place dans le groupe des favoris avant le sommet du col. Bauke Mollema s'est imposé en solitaire à l'issue de cette étape de moyenne montagne, disputée sur les plateaux du Massif Central.

Mollema a précédé de 19 secondes ses premiers poursuivants, l'Italien Diego Ulissi, le Français Tony Gallopin, le Slovène Primoz Roglic, suivis par un autre Français, Warren Barguil. Ses principaux succès jusqu'ici avaient été une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne en 2013 et la Classique San Sebastian en 2016.

" Ces dernières années, je courais pour le général".

Bauke Mollema a réalisé un véritable numéro dans le final de l'étape, qui l'a mené à la victoire au Puy-en-Velay.

" C'était difficile de faire partie de l'échappée". Ensuite, je n'avais pas le choix. J'ai pensé que peut-être je ne pourrais pas rentrer, a reconnu le Britannique.

Le Britannique a expliqué avoir cassé sa roue arrière avant le pied de la montée, sur une route très encaissée et sinueuse. Il fallait la changer et mon équipier Michal Kwiatkowski s'est arrêté, il m'a donné sa roue car la voiture était loin. On a fait le maximum pour retourner en tête de la course.

Peyra Taillade a été trop dur aussi pour le Colombien Nairo Quintana, déjà à la peine dans la grande étape des Pyrénées jeudi dernier. Le " Condor " a terminé en retard et a reculé au classement général au-delà de la dixième place (11e).

Recommande: