Un binational américain condamné à dix ans de prison pour espionnage — Iran

17 Juillet, 2017, 22:51 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Un doctorant américain condamné en Iran à dix ans de prison pour espionnagePlus

Un ressortissant américain accusé d'"infiltration" a été condamné à dix ans de prison en Iran, a annoncé dimanche la justice de ce pays dans un contexte de crispation entre Téhéran et Washington.

Le porte-parole de la justice n'a pas précisé l'identité de l'Américain ni la date de son arrestation, ni fourni de détails sur cette "mission d'infiltration ".

Le département d'Etat américain a accusé l'Iran de fabriquer de fausses accusations afin de justifier la détention d'Américains et d'autres ressortissants étrangers.

"Tous les citoyens américains, en particulier les binationaux, envisageant un voyage en Iran, doivent lire avec attention notre dernier avertissement de voyage", poursuit le département d'Etat.

"Cet espion américain avait pour mission de collecter des informations et des documents secrets" sur l'Iran, a ajouté l'agence qui ajoute qu'il a été arrêté le 8 août 2016.

Selon l'agence, il travaillait aussi avec divers centres de recherche, notamment "l'école Kennedy de l'université Harvard", "le Centre d'études sur l'Iran et le Golfe persique de Sharmin et Bijan Mossavar-Rahmani" ou encore "le Centre d'études iraniennes de l'université de Tel-Aviv (.) pour identifier des thèmes en vue d'un renversement en douceur" du régime iranien.

Princeton assure pour sa part que Xiyue Wang était en Iran pour des recherches sur la dynastie révolue des Kadjars.

"Nous avons été très bouleversés par les accusation portées contre lui en lien avec ses activités universitaires, et par sa condamnation et la peine" de prison, a déclaré l'université de Princeton dans un communiqué.

La détente qui se profile avec l'Occident en Iran à la suite de l'accord nucléaire de juillet 2015 inquiète les partisans d'une ligne conservatrice à Téhéran qui voient arriver dans la capitale un flot de délégations commerciales à la recherche de juteux contrats, expliquent les spécialistes de l'Iran.

A noter que ces dernières années, l'Iran a condamné plusieurs personnes ayant la double nationalité, dont certains sont des citoyens américains, pour espionnage.

Recommande: