Bauke Mollema l'emporte au Puy-en-Velay

18 Juillet, 2017, 07:54 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Une Laissagaise dans la caravane du Tour de France

Mollema, qui est âgé de 30 ans, s'est imposé pour la première fois dans une étape du Tour.

Derrière lui, à 19 secondes, c'est Diego Ulissi (UAE) qui a réglé, au sprint, le quatuor, devant Tony Gallopin (2e, Lotto Soudal) et Primoz Roglic (3e, LottoNL-Jumbo).

Dans les 40 derniers kilomètres, le col de Peyra Taillade, inédit dans le Tour et classé en première catégorie, présente une pente très raide (8,3 km à 7,4 % avec une pointe à 14 %).

Chris Froome, victime d'un problème technique à 38 km de l'arrivée, a dû s'employer pour revenir dans le groupe des favoris. "Nairo Quintana est le seul membre du Top 10 qui a sombré (près de 4 minutes lâchées), et définitivement abandonné tout espoir de podium à Paris (désormais 11e à 6'16").

Après les Vosges, le Jura et les Pyrénées, le peloton se lançait à l'assaut des plateaux du Massif Central dans une étape taillée pour les baroudeurs. Ses principaux succès jusqu'ici avaient été une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne en 2013 et la Classique San Sebastian en 2016.

Bauke Mollema a réalisé un véritable numéro dans le final de l'étape, qui l'a mené à la victoire au Puy-en-Velay.

Son accélération à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée aura été gagnante.

" Mais ce n'était pas propice aux grandes offensives ", a souligné le Français (3e au classement), qui a testé ses rivaux vers le haut de Peyra Taillade, avant les 30 derniers kilomètres, sans insister. En son absence, aucun d'entre eux n'a attaqué, laissant la séduisante AG2R assurer le tempo. Finalement, seul Dan Martin est parvenu à reprendre une dizaine de secondes aux autres favoris. La formation aux services de Romain Bardet a mis la pagaille aux abords du Col de Peyra Taillade.

Recommande: