Net rebond de 1,4 % de la Bourse de Paris

10 Août, 2017, 08:54 | Auteur: Stephane Girardot
  • Wall Street

La Bourse de Paris devrait ouvrir en repli mercredi matin, les investisseurs étant susceptibles de frilosité alors que des déclarations du président américain ont attisé la crainte d'une escalade des tensions avec la Corée du Nord.

Une heure après l'ouverture, l'indice CAC 40 évoluait à l'équilibre, à 5.209 points, après avoir ouvert en territoire négatif.

La cote parisienne a débuté légèrement dans le vert, avant de s'équilibrer. La veille, l'indice avait fini en petite hausse de 0,21%.

"Cela s'est traduit par une hausse de plus de 15% de la volatilité sur l'indice parisien, un signe très clair de nervosité", a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, les indicateurs du jour n'ont pas été suffisants pour détourner l'attention du marché focalisée sur la géopolitique, pas même les stocks hebdomadaires de pétrole aux États-Unis qui ont enregistré une baisse trois fois plus importante que prévu la semaine dernière aux États-Unis. Le contrat à terme sur le CAC 40 cédait 0,80% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance.

Les valeurs du secteur bancaire ont rebondi, à l'image de Société Générale (+2,27 %, à 49,70 euros), Crédit Agricole SA (+1,05 %, à 14,97 euros) et BNP Paribas (+1,34 %, à 68,12 euros).

Sanofi: le groupe pharmaceutique a annoncé avoir intenté une nouvelle action en justice contre le laboratoire américain Merck aux Etats-Unis pour violation de deux brevets liés à son médicament contre le diabète Lantus.

Recommande: