Perquisition chez le président de la campagne de Trump

10 Août, 2017, 07:32 | Auteur: Stephane Girardot
  • Les agents fédéraux ont saisi des documents et du matériel dans la maison de Manafort située à Alexandria dans l’État de Virginie le 26 juillet selon le Washington Post

Le Washington Post précise que la perquisition surprise a eu lieu au lendemain de la déposition du chef de la campagne présidentielle de Donald Trump face à la commission du Renseignement du Sénat américain.

Un porte-parole de M. Manafort a confirmé l'information, ajoutant que son client avait collaboré avec le FBI.

Le quotidien a indiqué mercredi que des agents fédéraux avaient "emporté des documents et d'autres éléments" à la faveur d'un mandat de perquisition émis par le procureur spécial Robert Mueller, qui enquête notamment sur une possible collusion entre l'entourage de Donald Trump et la Russie pendant la campagne de 2016.

"Manafort a coopéré avec les forces de l'ordre, comme il le fait toujours", a affirmé M. Maloni dans une déclaration à la presse. Le New York Times précise qu'il s'agirait de documents fiscaux et de dossiers de comptes bancaires étrangers.

M. Manafort, qui a dirigé la campagne Trump pendant plusieurs mois, nie avoir quoi que ce soit à se reprocher. Les médias avaient révélé qu'il était visé par une enquête au sujet de millions de dollars qu'il aurait reçus de l'ancien président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch.

Ses activités de conseil pour des oligarques liés à Moscou ont également alimenté les soupçons de possible collusion.

En juin 2016, il a notamment participé à la réunion rassemblant le fils de l'actuel président, Donald Trump Jr, son beau-fils Jared Kushner, et une avocate russe qui aurait promis de fournir des renseignements potentiellement dévastateurs pour la campagne de la rivale démocrate de M. Trump, Hillary Clinton.

Recommande: