Le forum de l'Agoa a été une formidable publicité pour le Togo

11 Août, 2017, 18:22 | Auteur: Stephane Girardot
  • L'ancien président américain Barack Obama prononçant un discours en duplex lors de la séance d'ouverture du huitième Forum AGOA dans la capitale du Kenya Nairobi le 5 août 2009

L'AGOA (Africain Growth Opportunities Act ou Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique) est une loi américaine votée et promulguée en mai 2000 par le Congrès américain qui permet aux pays de l'Afrique Subsaharienne d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes.

Concernant particulièrement le secteur privé qui était à l'honneur la veille du lancement officiel des travaux du forum, les débats restitués ce 9 août s'accordent sur l'idée d'un renforcement de l'intégration économique pour mieux tirer profit des accords de l'AGOA.

"Les résultats auxquels nous sommes parvenus me permettent d'affirmer sans me tromper que le Forum AGOA de Lomé a tenu toutes ses promesses", a affirmé jeudi Bernadette Legzim-Balouki, ministre togolaise du Commerce et de la Promotion du secteur privé, dans son discours de clôture de ces assises.

Cette loi vise essentiellement à promouvoir l'augmentation du commerce et les investissements entre les Etats-Unis et les pays de l'Afrique subsaharienne, le développement économique et les réformes dans cette partie de l'Afrique. Il réunit des responsables de gouvernements africains et américains, de la société civile et des représentants du secteur privé pour discuter des relations commerciales et d'investissement actuelles ainsi que des possibilités pour des engagements futurs.

Pour lui, la question de l'inclusion des petits producteurs, des jeunes et des femmes dans les chaînes de valeur nationale et régionale constitue un élément clé afin de permettre à nos populations surtout celles des zones rurales de profiter pleinement des opportunités qu'offre AGOA. Et c'est bon pour l'image de ce pays qui a montré qu'il a toutes les capacités d'accueillir de grands sommets et forums internationaux', a confié vendredi David Gilmour, l'ambassadeur des Etats-Unis à Lomé.

La 16 édition du forum économique AGOA porte sur le thème principal "Les Etats-Unis et l'Afrique: un partenariat pour la prospérité à travers le commerce ". En 2010, un espoir ce profile dans les échanges entre les pays africains de l'AGOA et les Etats-Unis, avec une reprise qui atteint 62 milliards de dollars, puis 71 milliards en 2011, avant que le volume ne chute d'un coup.

Recommande: