16 pays européens touchés et... Hong Kong — Oeufs contaminés

12 Août, 2017, 16:59 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Les autorités luxembourgeoises responsables de la sécurité alimentaire et de la protection des consommateurs surveillent étroitement la situation et coopèrent avec les autorités néerlandaises

Les lots de produits, bruts ou transformés par une société du Morbihan et contenant des oeufs contaminés "à faible dose" par le fipronil, "ont été identifiés", a annoncé mercredi soir la préfecture du Morbihan. Le négociant néerlandais de fipronil a été entendu comme suspect le 31 juillet.

"En France, sur le plan sanitaire, on est irréprochable et il faut le rester, même si c'est contraignant", a renchéri à l'AFP Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, qui a pointé du doigt le "laxisme inacceptable" des pays voisins de la France et dénoncé toute remise en cause du modèle français. Le lanceur d'alerte qui serait à l'origine du renseignement, Nick Hermsen, a enfoncé le clou vendredi, racontant aux médias belges qu'il avait alors nommément désigné les deux entreprises aujourd'hui soupçonnées d'être à l'origine de la fraude: le distributeur de produits sanitaires belge Poultry-Vision et la firme de désinsectisation ChickFriend.

" L'appât du gain a conduit à l'ajout de produits interdits dans des traitement utilisés par l'industrie alimentaire, mettant ainsi à mal la sécurité alimentaire et la confiance du citoyen dans cette industrie", a commenté le parquet.

"Dans ces pays sont en train de se développer des élevages ultra-intensifs (qui) pourrissent les organismes, abîment l'environnement ", a de son côté réagi Yannick Jadot.

Lundi, les autorités avaient découvert des oeufs contaminés dans seulement deux de ces établissements qui produisent des ovoproduits - ceux de la Vienne et du Maine-et-Loire. Si pour l'OMS, le fipronil est modérément toxique, l'Union européenne, quant à elle, l'interdit formellement pour les animaux de ferme destinés à la consommation humaine. L'enquête se poursuit pour les retrouver à travers l'ensemble des entreprises du pays fabricant des aliments à base d'oeufs.

Comme en France, des entreprises de transformation sont également touchées dans le Grand-Duché.

"Deux centres d'emballage d'œufs en France ont reçu " des œufs de consommation contaminés en provenance des Pays-Bas et de Belgique ", a déclaré M. Travert sur la radio RMC, précisant qu'un premier lot " de 196.000 œufs en provenance de Belgique " a été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai et avait déjà été consommé " sans impact pour la santé ".

Aussi, le produit de désinfection contaminé avec le Fipronil "n'a pas été utilisé par les producteurs de volaille luxembourgeois", assure le gouvernement.

Recommande: