Incendies en Haute-Corse : un homme placé en garde à vue

12 Août, 2017, 13:20 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Incendie de 350 hectares de végétation en Haute-Corse

Un homme a par ailleurs été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, où il est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu entre minuit et 01h00 du matin, a-t-il indiqué en précisant qu'il s'agissait d'un dossier distinct des deux incendies en cours dans l'île. Depuis la fin de journée ce vendredi, cet incendie a pris une ampleur presque incontrôlable, au moment du franchissement par le feu du col Saint-Jean. Selon le préfet, "les moyens aériens interviendront dès l'aube".

Face à la progression des flammes dans ce secteur, près d'un millier de personnes - 500 depuis un camping de Pietracorbara, 202 habitants d'hameaux et 180 touristes d'un camping à Sisco, et plusieurs dizaines de randonneurs sur le site très touristique du GR20 - ont du être évacuées vers des écoles ou confinées dans des refuges, a précisé le préfet.

Deux Canadair tentaient samedi matin d'éteindre le feu, un troisième était attendu dans la matinée, pour appuyer les 230 pompiers au sol. "A 1200 mètres d'altitude, toute la crête était enflammée", se désole ce retraité en décrivant un "spectacle impressionnant".

Samedi matin 12 août, environ 140 hommes (70 venus venus d'Occitanie et 70 autres marins-pompiers de Marseille) sont attendus en renfort sur l'île. Il a continué sa progression vers l'Est, aidé par des vents violents. Un incendie s'est déclaré dans la commune de Mansu, aux alentours de 16 heures.

C'est une véritable catastrophe écologique à laquelle est une nouvelle fois confrontée la Haute-Corse. Depuis mi-juillet, le sud-est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont ravagé plus de 7.000 hectares de végétation.

Recommande: