L'île de Guam, la cible parfaite dans la rhétorique guerrière de Pyongyang

13 Août, 2017, 14:19 | Auteur: Edgar Lajoie
  • L'île de Guam

Car d'après elle "seule la force absolue" aura un effet sur le président américain. Ils parcourront près de 3357 kilomètres en survolant plusieurs préfectures du Japon, Shimane, Hiroshima et Koichi, avant de s'abîmer à environ 30 ou 40 kilomètres de l'île de Guam. Pourquoi cibler cette île reculée du Pacifique, rattachée à Washington en 1950 en tant que territoire non incorporé? "Les solutions militaires sont maintenant complètement en place et prêtes à l'emploi si la Corée du Nord se comporte de manière imprudente", a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Alors que la guerre des mots s'amplifie, c'est donc l'île de Guam et ses 162 000 habitants qui se retrouvent dans le viseur du royaume ermite en cas d'attaque américaine. Guam devient une colonie américaine.

L'escalade des tensions entre les deux pays est loin de diminuer. La base navale d'Apra Harbor et la base aérienne d'Andersen. D'après l'annonce faite par Pyongyang, ces localités pourraient se trouver sur la trajectoire de missiles nord-coréens. Vingt-quatre heures après les déclarations détonantes du président américain promettant "le feu et la colère" et soulignant que l'arsenal nucléaire américain est "plus fort et plus puissant que jamais", Pyongyang a surenchéri dans sa menace de frapper à proximité des bases des États-Unis situées sur l'île de Guam. Si Washington laisse les missiles s'écraser, sa crédibilité pourrait en prendre un coup et donner des ailes à Pyongyang.

Une base militaire américaine très stratégique.

Concernant Guam, le républicain Eddie Calvo occupe depuis 2011 la fonction de gouverneur. Il a toutefois tenu à rassurer la population. Cet avant-poste stratégique de l'armée américaine sur la route de l'Asie abrite deux bases militaires et environ 6.000 soldats, ce qui lui vaut l'ire de la Corée du Nord.

Pour les habitants de Guam, qui naissent Américains, mais avec des droits limités du fait du statut particulier de l'île, la présence de l'armée représente leur principale ressource financière, avec le tourisme. Les plages paradisiaques, complexes hôteliers et magasins duty-free ont attiré plus de 1,5 million de visiteurs en 2016, la plupart japonais ou coréens. "Kim Jong-un va en revanche tout faire pour obtenir ce qu'il veut: la reconnaissance par les Etats-Unis de la Corée du Nord en tant que puissance nucléaire".

Recommande: