Pour la Corée du Nord, Donald Trump est "dépourvu de raison"

13 Août, 2017, 04:08 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Sur une place de Pyongyang des passants regardent la retransmission sur écran géant du lancement d'un missile nord-coréen le 29 juillet dernier

"Donald Trump a " proféré un tas d'inepties sur "le feu et la fureur" " a commenté jeudi 10 août l'agence nord-coréenne KCNA, ajoutant: " Un dialogue raisonnable n'est pas possible avec un tel homme dépourvu de raison et seule la force absolue peut fonctionner sur lui". Dans la nuit de mercredi dernier, le régime nord-coréen traite Donald Trump d'avoir "perdu la raison". Par ailleurs, M. Trump a déclaré que les forces américaines "sont prêtes" à protéger Guam, alors que la Corée du Nord a annoncé qu'elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique.

Le président américain a également promis une "grande conférence de presse" lundi, au moment où la tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est particulièrement élevée.

Cette île reculée de quelque 550 km2 est un avant-poste clé pour les forces américaines sur la route de l'Asie, où vivent 162.000 personnes. Environ 6.000 soldats y sont déployés, en particulier sur la base aérienne Andersen et la base navale Guam. 'Nous appelons fermement la Corée du Nord à prendre au sérieux les avertissements répétés de la communauté internationale, à se plier aux résolutions de l'ONU et à s'abstenir d'autres provocations', a dit son porte-parole Yoshihide Suga.

Ces contacts diplomatiques interviennent après plusieurs jours de surenchère sans précédent entre Washington et Pyongyang.

Pyongyang, dans le même temps, qualifiait Donald Trump d'"odieux fanatique de la guerre nucléaire" par la voix de l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Trump et Xi se sont entendus sur le fait que la Corée du Nord doit cesser d'adopter un "comportement provocateur".

Après le tir réussi d'un missile balistique intercontinental (ICBM) nord-coréen capable d'atteindre le continent américain, les Nations unies ont adopté le 5 août les mesures les plus sévères à ce jour envers la Corée du Nord, dans le but de porter un coup aux revenus vitaux tirés des exportations.

Guam n'a pas toujours été américaine: découverte en 1521 par le navigateurportugais Magellan, elle est occupée dès 1526 par l'Espagne.

Elle devient colonie américaine aux termes du Traité de Paris de 1898 qui met fin à la guerre hispano-américaine.

"Ils ont dit que l'Amérique sera défendue". Des voix s'élèvent régulièrement pour demander un référendum d'autodétermination, rejeté par la justice fédérale américaine.

Le républicain Eddie Calvo occupe depuis 2011 la fonction de gouverneur de l'île. " Cette île, située dans le Pacifique-ouest, est une base avancée et hautement stratégique des Etats-Unis".

Les plages paradisiaques, complexes hôteliers et magasins duty-free ont attiré plus de 1,5 million de visiteurs en 2016, la plupart japonais ou coréens, dont dépendent un tiers des emplois du territoire. Le PIB par habitant s'élevait à 35 439 dollars en 2015, soit un peu moins que la France (36 527 dollars).

Recommande: