Taylor Swit : Elle remporte son procès pour agression sexuelle !

15 Août, 2017, 11:36 | Auteur: Gregory Millet
  • Le DJ, accusé par Taylor Swift de harcèlement sexuel, débouté par un juge fédéral

Licencié et vexé, David Mueller avait alors porté plainte contre Taylor, sa maman et son équipe managériale en disant que les dires de Taylor lui avaient coûté son job à la radio. Taylor Swift vient de gagner son son procès contre le DJ et animateur radio David Mueller. Selon le juge William Martinez, le camp du DJ de 55 ans n'a pas pu démontrer que la chanteuse avait contribué à son licenciement. En entendant la décision du magistrat à la suite d'un recours de ses avocats, la star, très heureuse, a étreint les membres de son équipe. Comme elle l'avait réclamé il n'a écopé que d'une amende d'un dollar symbolique. Le jury va également poursuivre la procédure sur ce volet la semaine prochaine. Il a déclaré "n'avoir pas vu physiquement Mueller lui toucher les fesses, mais a vu sa main aller en dessous de sa jupe". M. Dent, qui a travaillé pour l'icône blonde pendant cinq ans, dit qu'il a ajusté sa réaction à celle de sa patronne: il n'a rien dit tant qu'elle a poursuivi la séance photo avec divers invités.

Taylor Swift avait fondu en larmes plus tôt lundi lors des plaidoiries de clôture, en entendant l'avocat de son adversaire Gabriel McFarland répéter qu'elle accusait M. Mueller à tort.

Après quelques jours de procès, le jury du tribunal de Denver a rejeté les accusations du DJ donnant raison à Taylor Swift.

C'est pourtant lui qui avait lancé les hostilités en 2015. Ce dernier aurait alors profité de l'instant pour attraper son postérieur sous sa jupe. Les managers de la musicienne ont par le passé expliqué avoir voulu que l'affaire ne s'ébruite pas. "Elle a aussi relaté avoir été brusquement interpellée avec Mueller par un garde du corps en entrant dans la salle de concert, puis escortée vers la sortie: " Le garde ne cessait de demander (à David Mueller) 'vous êtes content de ce que vous avez fait?' " et Mueller aurait répondu: " Je ne sais pas de quoi vous parlez ". Il a fallu quelqu'un d'aussi célèbre que Taylor Swift pour faire face et dire non. Jeudi, Eddie Haskell avait nié devant la cour avoir tenu ces propos et l'autre patron de David Mueller à l'époque, Robert Call, a laissé entendre que le DJ était déjà sur la sellette avant l'incident.

Recommande: