Juncker propose un "cadre" européen de contrôle des investissements étrangers

13 Septembre, 2017, 16:31 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Ph. Youtube

En effet, il a rappelé sa volonté à ce qu'il n'y ait pas "travailleurs de seconde classe" au sein de l'Union et que "ceux qui font le même travail, sur un même lieu, doivent toucher le même salaire".

"Si une entreprise publique étrangère veut acquérir un port européen stratégique, une partie de notre infrastructure énergétique (.) ou une de nos sociétés dans le domaine des technologies de défense, cela ne peut se faire que dans la transparence a travers un examen approfondi et un débat", a-t-il plaidé.

"Il est de notre responsabilité politique de savoir ce qui se passe chez nous afin d'être en mesure, si besoin en était, de protéger notre sécurité collective", a ajouté le chef de l'exécutif devant les eurodéputés.

L'Allemagne, la France et l'Italie ont salué mercredi la volonté de la Commission européenne de renforcer le contrôle des investissements étrangers dans les secteurs jugés stratégiques, y voyant "une étape majeure pour assurer une concurrence loyale et équitable en Europe".

D'autres, comme les pays nordiques, s'étaient dit réticents car, de tradition libérale, ils sont attachés à l'ouverture des marchés.

"Faisons le maximum pour saisir cette dynamique", a lancé le Luxembourgeois, devant les députés européens réunis à Strasbourg, dès l'introduction de son discours annuel sur l'état de l'Union. "L'efficacité requiert que les instruments de gestion de la zone euro soient intégrés". Le MES a été créé pour répondre aux crises financières dans la zone euro, comme dans le cas de la Grèce. "Il nous faut une ligne budgétaire forte de l'Eurozone dans le cadre de notre budget de l'Union", a-t-il dit.

Emmanuel Macron avait répété jeudi dernier à Athènes qu'il souhaitait la création d'"un vrai budget de la zone euro", avec un ministre des Finances permanent et un contrôle démocratique. À 16 mois de la fin de son mandat, qui s'achèvera à la fin de l'année 2019, l'ancien président de l'eurogroupe a fixé une feuille de route ambitieuse.

Recommande: