Après Cuba, l'ouragan Irma met le cap vers la Floride

14 Septembre, 2017, 22:59 | Auteur: Stephane Girardot
  • Irma Saint-Barthélémy et Saint Martin dans l'oeil de l'ouragan
NOAA  RAMMB  AFP
 Jose ROMERO Jose ROMERO

Le précédent bilan gouvernemental de ce cyclone avait fait état jeudi de quatre morts.

L'ouragan Irma a causé "des dégâts énormes" dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, dévastant notamment l'aéroport et laissant l'île coupée du monde, a de son côté déclaré jeudi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

Cette étudiante parisienne en architecture a vécu à Saint-Martin presque toute sa vie. Des témoignages évoquent un "paysage apocalyptique".

Il faudra "des semaines et des mois" avant un retour à la normale de l'électricité à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, selon le PDG de l'opérateur EDF Jean-Bernard Lévy.

Vers 15H00 GMT, l'ouragan longeait la République dominicaine, avant de se diriger vers Haïti, puis les îles Turks et Caïcos et les Bahamas, selon les prévisions du NHC. Il pourrait toucher le nord de Cuba vendredi soir ou samedi matin, et ensuite la Floride dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans un tweet, le président des États-Unis Donald Trump a appelé tous les américains se trouvant sur la trajectoire de l'ouragan Irma à être vigilants: "l'ouragan Irma a des proportions épiques, peut-être le plus gros que nous ayons jamais vu".

L'ouragan Irma va "être réellement destructeur" quand il arrivera en Floride, a prévenu jeudi Brock Long, chef de l'agence américaine des situations d'urgence (Fema) sur CNN.

Des ordres d'évacuations obligatoires ont déjà été émis pour les zones côtières de Floride et en Géorgie, concernant près d'un million de personnes, la plus importante évacuation depuis 2005.

À Porto Rico, plus de la moitié des 3 millions d'habitants se trouvait sans électricité et des refuges ont été ouverts pouvant accueillir jusqu'à 62 000 personnes.

Recommande: