Un robot chef d'orchestre suisse a dirigé son 1er concert en Italie

14 Septembre, 2017, 21:58 | Auteur: Stephane Girardot
  • Le robot YuMi dirige un orchestre Philharmonique en ouverture du premier Festival International de Robotique

Pour les derniers jours du Festival international de la robotique se tenant à Pise en Italie, la société ABB, spécialisée dans la robotique, s'est associée à l'orchestre philharmonique de Lucca pour un évènement atypique: remplacer un chef d'orchestre par un robot.

Les mouvements du chef d'orchestre ont d'abord été capturés par un processus appelé "programme par guidage" durant lequel les deux bras du robot sont guidés afin de suivre les mouvements souhaités puis enregistrés. Les observateurs les plus pointus ont noté la fluidité extrême de ses mouvements et le chef Andrea Colombini s'est montré particulièrement enthousiaste: "Tout était parfait, spécialement dans l'amplitude et la vitesse des mouvements, ce qui est très important". "L'apprentissage a été très difficile", il a fallu "17 heures de travail" pour que YuMi sache mimer six minutes de direction musicale.

Lors de ce gala, YuMi a notamment dirigé Andrea Bocelli pour "La Donna è Mobile", le célèbre air du Rigoletto de Verdi, ainsi que la soliste Maria Luigia Borsi qui a interprété Puccini.

Selon le chef d'orchestre, la sophistication de YuMi est bien supérieure aujourd'hui à celle d'Asimo, le robot crée par Honda qui avait dirigé l'orchestre symphonique de Détroit en 2008. "C'est juste un bras, pas de cerveau, pas de cœur", juge-t-il.

"C'est amusant. mais ne représente en aucun cas l'avenir".

Recommande: