L'ombre de Khalifa Sall plane — Assemblée nationale

15 Septembre, 2017, 16:29 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Moussa Tine Si Khalifa Sall n’est pas installé à l’Assemblée jeudi

C'est ainsi qu'il a décliné les propositions des différents groupes parlementaires relativement à la composition du bureau de l'Assemblée nationale.

"Notre règlement intérieur de l'Assemblée nationale dit à son article 11, alinéa 1, qu'aucun débat ne peut avoir lieu avant l'installation du bureau, sauf s'il porte sur des questions de procédure relatives à l'élection en cours".

En décidant de ne pas siéger, Abdoulaye Wade a fait le malheur du camp de Khalifa Sall. Il a été élu député à la tête d'une coalition de plusieurs formations politiques d'opposition aux législatives largement remportées par la majorité présidentielle. Et donc de disposer d'une tribune pour évoquer la situation du maire de Dakar. Ses avocats, ont, dans une lettre diffusée jeudi, dénoncé sa détention qui le prive "de la possibilité d'exercer son mandat que le peuple souverain lui a donné".

Mais avec 125 députés sur 165, il est peu probable que la majorité présidentielle entende cet appel. Le maire de Dakar dit compter sur la responsabilité des députés pour faire respecter la loi constitutionnelle. Dans sa cellule, Khalifa Sall n'a donc jamais été aussi seul.

Recommande: