L'épidémie de choléra a déjà fait plus de 500 morts en RDC

15 Septembre, 2017, 14:47 | Auteur: Timothe Dupuy
  • L'épidémie de choléra a déjà fait plus de 500 morts en RDC

"L'épidémie du choléra en République démocratique du Congo atteint des proportions inquiétantes avec désormais 20 provinces sur 26 touchées par la maladie et une incidence de plus de 1500 cas suspects par semaine depuis la fin du mois de juillet 2017", indiquait l'OMS dans son communiqué de publié le 9 septembre.

La maladie touche déjà plusieurs villes de l'est, de l'ouest et du nord.

La dernière épidémie de choléra dans la région du Kasaï remonte à 2003.

Le risque de propagation demeure encore très élevé vers la région du Grand Kasaï, où les conditions sanitaires et sécuritaires dégradées accroissent encore la vulnérabilité face à cette épidémie, prévient l'OMS. Il est nécessaire de renforcer la réponse et d'organiser les partenaires autour de la réponse et en appui au ministère de la Santé.

Le Dr Ernest Dabire, chef des urgences en santé au bureau de l'OMS/RDC, a livré cette information au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa: "Les partenaires, donc, ce [mercredi] matin se sont retrouvés autour du ministre de la Santé". De plus, des kits choléra seront mis à disposition par l'OMS et les efforts de mobilisation de ressources additionnelles vont s'accroître pour soutenir la mise en œuvre du plan d'urgence. "Nous devons mettre en œuvre immédiatement les actions de réponse de façon pragmatique dans les zones prioritaires et à risque pour stopper cette dissémination massive du choléra". Ce plan a été validé lors de la réunion du comité national de coordination spécialement consacrée à la réponse à l'épidémie du choléra tenue le vendredi 8 septembre 2017.

L'Unicef intervient dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène.

Outre un rôle de conseil, l'Oms vient de débloquer 400.000 dollars américains pour le déploiement d'équipes techniques dans les zones prioritaires. La lutte engagée pour contenir rapidement le choléra en RDC entre donc dans une nouvelle phase avec le niveau d'engagement du gouvernement, de l'OMS et des autres partenaires.

Recommande: