Le groupe Bigard provoque un tollé en refusant de répondre aux députés

15 Septembre, 2017, 16:13 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Né à Quimperlé le groupe Bigard est devenu le numéro 1 français de la viande

Alors que les discussions portaient plutôt sur les pratiques et la rentabilité du secteur de la viande en France, le parlementaire a cité une étude dénonçant les conditions de travail des salariés du groupe Bigard. Maxence Bigard, appelé à participer à une audience de la commission des affaires économiques de l'assemblée nationale sur l'alimentation, n'a pas vraiment brillé par les réponses aux questions qui lui étaient posées.

Maxence Bigard a pris la place de son père, Jean-Paul Bigard, p. -d.g. du groupe Bigard, qui n'a pu "être présent aujourd'hui ", selon ses propos. Réponse de l'intéressé: "Ce rapport, j'en prends acte".

"Je vous remercie pour ce rapport, j'en prends acte, je prends acte de vos questions également", a simplement répondu Maxence Bigard.

Ce rapport, j'imagine que vous l'avez déjà eu entre les mains, il porte des accusations assez lourdes sur le comportement de l'encadrement de la direction du groupe Bigard à l'égard de ses salariés, on peut quand même avoir aujourd'hui une réaction du groupe Bigard!

Après une réponse laconique de Maxence Bigard au député LR Fabien Di Filippo, François Ruffin s'est exclamé: "On est dans Le Parrain ou dans une commission d'audition à l'Assemblée nationale?" Colère de François Ruffin " On est dans le Parrain ou on est dans une commission d'audition à l'Assemblée nationale?".

Maxence Bigard n'est pas du genre loquace.

Les réponses sans détour de LactalisInterrogé à sa suite, le représentant du grand groupe laitier privé Lactalis a lui aussi fermement refusé la divulgation des comptes du groupe en justifiant cette opacité par la concurrence "féroce" qui règne en Europe. Par deux fois, il lui demande si l'entreprise a déposé, comme elle le doit, ses comptes annuels au tribunal de commerce. "L'administration fiscale connait nos comptes (.) Je ne crois pas que la publication des comptes permet au producteur d'avoir un meilleur revenu à la fin du mois, ce qui permet d'avoir un meilleur revenu c'est que les prix augmentent et que le marché soit plus porteur" a-t-il dit.

Un silence qui a fini par énerver les députés présents.

La loi Sapin 2, votée sous le précédent gouvernement, oblige les groupes agroalimentaires à publier leurs comptes.

Recommande: