Pujadas "furieux" d'avoir été viré par une femme

15 Septembre, 2017, 09:06 | Auteur: Gregory Millet
  • David Pujadas rejoint LCI

Elle n'a pas mâché ses mots. Et aujourd'hui, Delphine Ernotte a accepté de revenir, dans une interview accordée à Society - et dont le Quotidien a mis la main sur plusieurs extraits -, sur ce fameux jour où elle a annoncé à Pujadas qu'elle allait désormais se passer de ses services. Et il semblerait qu'elle ne fasse pas partie de ses "fanzouzes". La présidente de France Télévisions donne sa version des faits. Très clairement, l'émission ne pourrait plus être sur France Télé car on ne veut pas de sa vulgarité, de chroniqueurs maltraités en plateau, de blagues homophobes ou sexistes. "Tout cela est impossible pour le service public", a-t-elle notamment déclaré. "Je ne cautionne pas ses dérapages, et je suis loin d'être fan de TPMP, mais ce que je trouve dingue chez lui, c'est le lien qu'il a créé avec le public, en particulier avec les jeunes", a-t-elle reconnu. Mais il n'y aurait visiblement aucune jalousie: "Chez nous, Nagui crée ce lien avec le téléspectateur, il le rend proche de lui". Elle estime en outre que David Pujadas a certainement été blessé dans son orgueil: " C'est quand même une femme qui le dit à un employé homme.

Revenant sur le moment où elle a annoncé à l'ex-homme fort du 20 Heures que son règne prenait fin, Delphine Ernotte affirme lui avoir dit: "Écoute, David, tu n'es pas viré de France Télévisions, prenons le temps de discuter ensemble, comment tu vois les choses". Et de poursuivre: "Je crois qu'elle connaît la télé comme moi la boucherie". "France Télévisions, c'est une catastrophe". Tout ce qu'elle a lancé est une catastrophe, le seul truc qui marche c'est " N'oubliez pas les paroles " qui était là avant (...) Elle n'a pas fait un programme qui a marché!

Recommande: