Diplomatie : Les États-Unis suspendent des visas pour 3 pays africains

16 Septembre, 2017, 00:28 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Plus de visa américain pour les officiels guinéens !

L'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis en 2016 a été synonyme de durcissement des conditions d'immigration.

Pour cause, l'administration Trump reproche aux autorités guinéennes de refuser ou de retarder "de manière déraisonnable " le retour de ses ressortissants vivant en situation illégale sur le territoire américain. Et, ce refus sera réprimé par ces mesures drastiques annoncées et déjà mises en exécution. Il s'agit notamment du Cambodge, de l'Erythrée, de la Guinée et de la Sierra Leone. Mais jusque-là, selon Washington, les Etats africains traînaient les pieds, prenant à la légère les menaces de restriction de visa. Mais les réticences ont surgi de la part des autorités lorsqu'elles ont remarqué que les Etats-Unis voulaient ajouter aux Guinéens qui avaient commis des crimes et purger leur peine, d'autres Guinéens qui n'avaient pour seul tort que de vivre illégalement aux Etats-Unis.

A souligner la République de Guinée n'est pas le seul pays concerné par cette décision du Gouvernement américain même si dans les faits 2.600 ressortissants guinéens résidant aux Etats-Unis restent visés par une mesure de rapatriement vers leur pays d'origine.

"A compter du 13 septembre 2017, l'ambassade des Etats-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J, et M aux officiels Guinéens ainsi qu'aux membres de leurs familles proches, avec quelques exceptions limitées " souligne un communiqué de l'ambassade américaine en Guinée, consulté par Ouestafnews. "Les frais de demande de visa ne seront pas remboursés", avertissent les américains.

Recommande: